Nous suivre Industrie Techno

SpaceX réussit le vol d'essai d'un lanceur plus puissant et utilisable dix fois

SpaceX réussit le vol d'essai d'un lanceur plus puissant et utilisable dix fois

La structure accueillant les neuf moteurs Merlin a été modifiée pour réduire le temps de maintenance entre deux vols.

© SpaceX // Flickr

Le premier vol du lanceur Falcon 9 Block 5 s'est déroulé avec succès vendredi 11 mai dernier. Plus puissants, ses moteurs sont arrangés au sein d'une structure dont le design a changé pour réduire le temps de maintenance entre deux vols. Un nouveau matériau équipe également le premier étage de la fusée. Celle-ci pourrait être utilisée plus de dix fois avec un temps de maintenance entre deux vols réduit à 24 heures.

Le 11 mai dernier, SpaceX a lancé le premier satellite géostationnaire bangladais de télécommunications fabriqué par Thales Alenia Space. Mais il s’agissait également du premier vol d’un nouveau lanceur Falcon 9 dont le premier étage a été récupéré sur une plateforme dans l’océan Atlantique. Baptisé Block 5, cette nouvelle version plus puissante du Falcon 9 serait réutilisable au moins dix fois avec un temps de remise en état nécessaire entre deux lancements réduit à 24h.

Certaines parties du premier étage de la fusée utilisent un nouveau matériau de protection thermique qui n’a pas besoin d’être repeint entre deux vols comme c’était le cas sur l’ancienne version du Falcon 9. Dans la vidéo ci-dessous, il est indiqué que ce nouveau matériau est à la fois hydrophobe et très résistant aux fortes chaleurs, sans plus de précision sur sa nature même.

Les neuf moteurs Merlin qui propulsent la fusée ont également été améliorés : leur poussée au niveau du sol est passée de 783 kN (176 000 pounds) à 845 kN (190 000 pounds). Soit une augmentation de 8 % de la poussée. A la base du lanceur, les neufs moteurs sont arrangés au sein d’une structure en octogone baptisée Octaweb où certaines soudures ont été remplacées par des fixations boulonnées afin de faciliter la production et l’inspection selon SpaceX.

L’entreprise californienne poursuit sa course contre les coûts en réduisant la maintenance nécessaire à la réutilisation de son lanceur. Avec des tests additionnels et une remise en état plus poussée, le Falcon 9 Block 5 pourrait même être utilisé bien plus de dix fois.

En vidéo, le lancement : 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Pas encore en vacances ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider à garder néanmoins le sourire.[…]

Le lanceur Vega échoue à mettre en orbite le satellite FalconEye1

Le lanceur Vega échoue à mettre en orbite le satellite FalconEye1

Le Cnes choisit Airbus pour construire les satellites CO3D qui cartographieront en 3D la surface de la Terre

Le Cnes choisit Airbus pour construire les satellites CO3D qui cartographieront en 3D la surface de la Terre

Internet par satellite : le « Projet Kuiper » d’Amazon étudié par le régulateur américain

Internet par satellite : le « Projet Kuiper » d’Amazon étudié par le régulateur américain

Plus d'articles