Nous suivre Industrie Techno

SpaceX emmènera deux touristes autour de la Lune fin 2018

SpaceX emmènera deux touristes autour de la Lune fin 2018

C’est en 1969 avec la mission Apollo 11 que des hommes se sont posés pour la première fois sur la Lune. Quelques décennies plus tard, Space X décide à son tour, avec le soutien de la Nasa, de mettre le cap vers la Lune, mais cette fois avec deux touristes. 

C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité. Mission Apollo 11, 1969 : des hommes se posent pour la première fois sur la Lune. Une prouesse technologique réalisée par la Nasa. Quelques décennies après sa dernière mission habitée (1972), la Nasa se lance dans le défi fou imaginé par Elon Musk : envoyer deux personnes non-initiées autour de la Lune.

Par le biais de son entreprise SpaceX, l’innovateur embarquera deux personnes à bord du vaisseau spatial Dragon 2, financé par la Nasa, pour s’approcher de la Lune. Cette capsule sera lancée depuis la fusée Falcon Heavy de SpaceX. Une fois le premier test réalisé cette année, le véhicule spatial sera le deuxième plus puissant à atteindre l’orbite après la fusée lunaire Saturn V. Plus tard dans l’année, le premier vol de Dragon 2 – sans passager à bord – vers la station spatiale internationale (ISS) sera effectué. La mission avec les touristes à bord doit avoir lieu au cours du deuxième trimestre 2018, pour une durée d’une semaine environ. Il demandera quand même aux impétrants une préparation physique adéquate.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

La société ISAR Aerospace a remporté le 30 avril la première place d’un concours organisé par les agences[…]

03/05/2021 | Satellite
Avec la mise en orbite de Pléiades Neo 3, Airbus arrive sur le marché de l’imagerie spatiale haute résolution

Avec la mise en orbite de Pléiades Neo 3, Airbus arrive sur le marché de l’imagerie spatiale haute résolution

« Les industriels des méga-constellations doivent prendre en compte des contraintes liées à l'astronomie », déclare Eric Lagadec, président de la SF2A

« Les industriels des méga-constellations doivent prendre en compte des contraintes liées à l'astronomie », déclare Eric Lagadec, président de la SF2A

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

« Notre ambition est d’aller chercher des projets deeptechs le plus en amont possible », déclare Christelle Astorg-Lépine, directrice de BLAST

Plus d'articles