Nous suivre Industrie Techno

Space X : la fusée Falcon 9 n’aura volé que 2 minutes

Sujets relatifs :

, ,
Space X : la fusée Falcon 9 n’aura volé que 2 minutes

La fusée Falcon 9 emportait du ravitaillement pour la station spatiale internationale ainsi que le prototype du module inhabité Dragon.

© Space X

Le dix-neuvième envol d’une fusée Falcon 9 s’est passé de manière explosive. Dimanche 28 juin, l’engin estampillé du X de l’entreprise d’Elon Musk s’est désintégré deux minutes et trente secondes après son décollage. Selon Space X, le problème viendrait d’un dysfonctionnement du premier étage, mais la cause exacte de l’explosion n’est pas encore connue. L’entreprise a indiqué qu’elle organiserait une conférence de presse pour éclaircir la situation.

Ce coup dur va bouleverser le calendrier de lancement de l’entreprise californienne, car elle va devoir rapidement découvrir la raison de l’explosion afin de pouvoir assurer un futur décollage sans accroc. Mais le principal perdant de l'histoire, c’est le premier client d’Elon Musk : l’Agence spatiale Américaine (Nasa) qui a signé un contrat de 1,6 milliard de dollars pour douze lancements. Si les sept premiers voyages s'étaient déroulés sans encombre, l’accident arrive en effet à un mauvais moment pour la Nasa. Son dernier chargement en direction de la station spatiale internationale (ISS), envoyé par une fusée Soyouz en mai dernier, avait également été un échec. Sans ces deux ravitaillements, l’équipage de l’ISS devrait atteindre un seuil de réserve le 20 juillet et un épuisement des ressources le 5 septembre. Les astronautes vont certainement devoir faire un état des lieux de leurs réserves et s’imposer quelques restrictions.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les liens laser gagnent les constellations de satellites

Les liens laser gagnent les constellations de satellites

Cette technologie qui permet de faire communiquer entre eux les satellites d’une constellation a bien des atouts : réduction du[…]

14/05/2021 | SpatialSatellite
Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

Spatial : coup d’accélérateur pour ISAR Aerospace et son petit lanceur européen

Avec la mise en orbite de Pléiades Neo 3, Airbus arrive sur le marché de l’imagerie spatiale haute résolution

Avec la mise en orbite de Pléiades Neo 3, Airbus arrive sur le marché de l’imagerie spatiale haute résolution

« Les industriels des méga-constellations doivent prendre en compte des contraintes liées à l'astronomie », déclare Eric Lagadec, président de la SF2A

« Les industriels des méga-constellations doivent prendre en compte des contraintes liées à l'astronomie », déclare Eric Lagadec, président de la SF2A

Plus d'articles