Nous suivre Industrie Techno

Sony arrête la production en Europe

Ridha Loukil
Sony arrête la production en Europe

L'usine de Sony à Barcelone va être vendue aux groupes espagnols Ficosa et Comsa Emte.

© DR

Après l’usine de Nitra, en Slovaquie, c’est le tour de celle de Barcelone, en Espagne. Le géant japonais de l’électronique abandonne l’assemblage de téléviseurs et bientôt de toute sa production en Europe. Au profit de la sous-traitance.

Il est loin le temps où Sony s’enorgueillissait de maitriser toute la chaine de valeur, de la conception des petits composants à l’assemblage de ses produits. Distancé par Samsung, le géant japonais de l’électronique place son salut dans le modèle industriel sans production.

Après avoir conclu un accord avec le sous-traitant taïwanais Foxconn Electronics pour lui céder son usine d’assemblage de téléviseurs LCD à Nitra, en Slovaquie, il vient de décider d’en faire de même pour son unité de production de téléviseurs LCD à Barcelone, en Espagne, au profit des groupes espagnols Ficosa et Comsa Emte. Sachant que son site industriel de Ribeauvillé, en Alsace, dédié à la réparation et la sous-traitance électroniques, est dans un processus de cession, Sony se prépare à tirer un trait à toute production en Europe. Toute la fabrication de ses produits sera sous-traitée.


Sony n’est pas le premier géant de l’électronique grand public à se désengager de la production. Philips l’a déjà fait en fermant notamment son usine de téléviseurs à Dreux et celle à Bruges. Hitachi en a fait de même pour son usine de téléviseurs en République Tchèque. Le modèle industriel ''léger'', appliqué depuis longtemps dans la microinformatique, tend donc à se généraliser.

Pour le moment, cette voie n’est pas encore suivie par Samsung, LG, Panasonic et Sharp qui maintiennent encore une forte activité de production de téléviseurs et écrans plats en Europe, pour la plupart dans des pays de l’Est comme la Pologne, la République Tchèque ou la Slovaquie.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

Les systèmes de reconnaissance faciale, de l’iris ou des empreintes digitales se généralisent sur les terminaux[…]

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Plus d'articles