Nous suivre Industrie Techno

Solution complète de commutation administrable

Industrie et  Technologies

Switchs WaveLine de Weidmüller

Weidmüller, spécialiste des systèmes de raccordement électrique, annonce une nouvelle génération de switchs administrables WaveLine. Ces switchs représentent une solution intéressante pour la réalisation de réseaux d'automatismes décentralisés. Ils se distinguent notamment par deux entrées-sorties pour la surveillance des paramètres du réseau, la gestion de la redondance, des ports fibre optique et une fonction de détection de topologie.

Les switchs administrables WaveLine offrent toutes les fonctionnalités standard de commutation : respect de la norme IEE 802.3x /802.3 ; alimentation redondante ; RapidRing ; IGMP snooping ; QoS (Quality of Service, pour la gestion de règles de sécurité) ; agrégation de liens (qui permet d'augmenter la bande passante) ; VLAN ...

Ils disposent aussi d'une fonction de détection de topologie grâce au protocole LLDP (Link Layer Discovery Protocol, IEEE 802.1AB). Ils sont utilisables avec les protocoles Ethernet/IP, Profinet RT, Modbus TCP et TCP/IP.

Ils sont disponibles en version 8 ports cuivre RJ45 ; ou 6 ports RJ45 et 2 ports fibre optique (disponibles avec des connecteurs SC, ST, LC et SCRJ). La fibre optique permet une transmission non parasitée jusqu'à 2 km en version multi-mode et 20 km en version mono-mode. Des distances pouvant aller jusqu'à 120 kilomètres sur demande en version mono-mode.

Les switchs WaveLine intègrent divers mécanismes de redondance, allant de la simple redondance parallèle (Port Based Trunking) à la solution en anneau RapidRing.

Leur configuration matérielle se fait via l'interface USB du switch ou le réseau Ethernet. Il est également possible de configurer les paramètres du switch via une console, un navigateur Internet, SNMP ou via le Configurateur de Produit Weidmüller.

De format compact (108 x 45 x 129 mm), les switchs administrables WaveLine offrent une protection IP20 et s'installent sur rail TS35. Ils sont équipés en option de deux entrées et deux sorties numériques configurables qui leur permettent d'assurer eux-mêmes la surveillance des paramètres du réseau sans l'aide d'un PC.

Ils fonctionnent entre - 40°C à + 70°C et sont approuvés CE (conformité cULus et GL en cours).

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.weidmuller.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Collaboration start-up-grand groupe pour l'industrie 4.0 : tracer son chemin entre le sur-mesure et le générique

Arts et Métiers Accélération a organisé, mardi 6 juillet à Station F à Paris, un événement[…]

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Avis d'expert

Cybersécurité dans le secteur de l'énergie : des infrastructures critiques à protéger

Plus d'articles