Nous suivre Industrie Techno

SolarStratos : un nouvel avion solaire dans la stratosphère

Philippe Passebon
SolarStratos : un nouvel avion solaire dans la stratosphère

Solar Stratos s'élancera vers les étoiles en 2017

La fabrication du SolarStratos débutera en janvier 2015 a annoncé l'équipe qui s'active autour de l'avion. En 2017, Rapahël Domjan tentera d'atteindre 24 km d'altitude en usant seulement de l’énergie solaire comme carburant pour son avion SolarStratos. L'aéroplane deviendra alors le premier avion biplace à pénéter dans la stratosphère, hormis quelques très discrets avions espions.

24 km, c’est l’altitude à laquelle l’équipe de SolarStratos ambitione d’envoyer son avion solaire. Fin novembre, l’équipe a annoncé que la construction de l’avion commencerait en janvier. C’est Raphaël Domjan, connu pour avoir initié, porté et réussi le premier tour du monde à l’énergie solaire à bord du bateau PlanetSolar, qui s’élancera aux manettes de l’avion, long de 7,9 m, pour une envergure de 24,4 m, et un poids de 400 kg. Les 22 m² de cellules photovoltaïques offriront une autonomie à ce biplace de plus de 24 heures. Il faudra compter environ 5 heures pour réaliser l’exploit de monter à l’altitude visée avant de redescendre sur terre. L’avion sera propulsé par une hélice 3 pâles de 1,6 m de diamètre, actionnée par un moteur électrique de 13,5 kw alimenté par les 22 m2 de panneaux photovoltaïques et un pack de batteries tampon de 80 kg. Son autonomie de vol devrait être de plus de 24 heures. C’est suffisant pour les dix heures que doit durer l’aventure.

Vendre des voyages vers la stratosphère

Afin de relever ce défi, Raphaël Domjan s’est entouré d’une équipe de spécialistes, tels que Michael Lopez-Alegria, astronaute et directeur des vols, Calin Gologan, ingénieur et constructeur de l’avion, Géraldine Fasnacht, pilote de "wingsuit", rideuse professionnelle et responsable de la sécurité en vol, ainsi que d’autres experts en ingénierie, en météorologie, en informatique et en communication. A terme, toute l’équipe a pour projet d’ouvrir une porte sur une aviation commerciale électrique et solaire proche de l’espace, dans le but de réaliser des voyages uniques avec des passagers privés ou des scientifiques. Ils ne seront pas pour autant les premiers a envoyer des touristes aussi haut, le voyage est déjà possible à bord de MIG-29 ou de MG-31. Jean Verne, petit-fils de Jules Verne ainsi que Marie-Vincente Latécoère (de la Fondation Pierre-Georges Latécoère), ont accepté d’être les parrains de cette nouvelle aventure solaire ambitieuse. Plusieurs partenaires ont déjà rejoint l’aventure. Il s’agit de Solstis SA, Horus Networks Sàrl, CSEM, PC-Aero GmbH, la Ville de Lausanne, e-Gestion, RealFly et Heli-Lausanne.

Pour en savoir plus : http://www.solarstratos.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

Plus d'articles