Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

SolarStratos : un avion solaire dans les étoiles

Philippe Passebon
SolarStratos : un avion solaire dans les étoiles

Le SolarStratos

© DR SolarStratos.com

Raphaël Domjan va tenter d’atteindre 25 km d'altitude en 2017 en usant seulement de l’énergie solaire comme carburant pour son avion SolarStratos. L'aéroplane deviendra alors le premier avion biplace à pénéter dans la stratosphère.

Conçu et réalisé par la société PC-Aéro, l’avion solaire SolarStratos pourrait bien devenir le premier avion solaire biplace de l’histoire, avec pilote, à pénétrer la stratosphère. Conçu par le designer Calin Gologan, l’aéroplane fera une envergure de 20 mètres pour un poids de 350 kilos et 20 m² de panneaux photovoltaïques. Calin Gologan avait déjà participé au design du Solar Impulse, dont la seconde version devrait tenter un tour du monde en 2015. Les deux avions sont très différents car ils ne visent pas le même but. Si le Solar Impulse devrait garder ses records de distance libre, SolarStratos devrait en revanche monter bien plus haut en 2017 pour son premier vol à destination de la stratosphère, puisqu’il  compte monter jusqu’à 24 km d’altitude. En dehors des engins spatiaux, aucun avion habité à l’exception d’un prototype du Mig 25 en 1977 n’a atteint une telle altitude. Il sera piloté par Raphaël Domjan, auteur du premier tour du monde à l’énergie solaire réalisé sur le bateau Planet Solar.

A une telle hauteur, il devient impératif de pressuriser le cockpit, ce qu’un si petit appareil alimenté à l’énergie solaire ne peut se permettre. Aussi Raphaël Domjan sera-t-il équipé d’une combinaison spatiale alimentée par les panneaux et qui lui fournira oxygène et chaleur : à cette altitude, la température est de – 70°C ! Les vols seront effectués sous la direction de l’astronaute hispano-américain Michael Lopez-Alegria, qui a passé 115 jours dans la Station spatiale internationale (ISS) et réalisé 10 sorties extra-véhiculaires dans l’espace. A terme, les concepteurs de l’avion envisagent de pouvoir en faire un vol commercial et proposent déjà des places pour le voyage, pour la modique somme de 50 000 euros !

L'engin est doté d'une hélice à 3 pâles et aura une autonomie de vol de plus 24 heures. Le moteur électrique (13,5 kW) sera alimenté avec un pack batteries (80 kg), délivrant 20 kWh d'énergie. Les cellules solaires recouvriront quant à elles une superficie de 20 mètres carrés et afficheront une efficacité de 24%.

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Navette autonome, laser ultra-puissant, vie des batteries… les meilleures innovations de la semaine

Navette autonome, laser ultra-puissant, vie des batteries… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

12/04/2019 | MITToyota
Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

Toyota et le MIT prédisent la durée de vie des batteries

Toyota et le MIT prédisent la durée de vie des batteries

Plus d'articles