Nous suivre Industrie Techno

SNR Roulements se joue des pièces déformables

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

,
Le laboratoire de métrologie centrale de SNR Roulements s'est équipé de sa première machine à mesurer sans contact.

Cinq minutes suffisent au contrôle dimensionnel d'une plaquette d'usinage. Pourtant, il y a quelques semaines encore, 50 minutes étaient nécessaires. Pour atteindre un tel résultat, le laboratoire de métrologie centrale de SNR Roulements, établi à Annecy (Haute-Savoie), a investi cette année dans une machine à mesurer par caméra. Outre le gain de productivité, de sensibles économies ont été réalisées. En effet, la plaquette d'usinage est très abrasive et, une fois le contrôle achevé, le palpeur était hors d'usage.

« Ces résultats sont très marquants mais la vérification des plaquettes d'usinage n'est pas le gros de notre activité », précise Pascal Le Marchand, responsable du service métrologie centrale de SNR Roulements. En fait, le besoin d'un tel équipement s'est fait sentir pour la mesure des cages et des joints de roulements. Ces composants sont déformables. Les palpeurs venant au contact du matériau faussent la mesure. La société ne pouvait plus s'en accommoder. « Les roulements ont des formes de plus en plus complexes et nous y intégrons sans cesse de nouvelles fonctionnalités : ce qui renforce nos besoins en termes de mesure. Les cages de nos roulements reçoivent, par exemple, de nouvelles fonctions de filtrage. Par ailleurs, les exigences qualité ne cessent d'augmenter, nous obligeant à être plus pointilleux sur la maîtrise des procédés de fabrication », explique Pascal Le Marchand.

Du coup, pour éliminer les incertitudes de mesure dues au palpage de pièces déformables, ou impalpables (arêtes, pointes, structures complexes, etc.), SNR Roulements s'est intéressé à la mesure sans contact par caméra. Cinq fournisseurs ont été consultés. Quatre ont répondu à sa demande. Finalement, c'est la machine de mesure tridimensionnelle Quick Vision 302 Pro de Mitutoyo qui a été retenue. Cet équipement a été sélectionné car il répondait aux attentes du fabricant en termes de métrologie, mais deux autres aspects ont aussi été déterminants : la possibilité d'ajouter à la machine un organe de palpage et les aptitudes à mesurer des cannelures, un besoin nouveau pour une nouvelle génération de produits.

Une incertitude de mesure de 3 µm

Une campagne d'essais a démontré la faisabilité avec cette machine. « La qualité des échanges avec les interlocuteurs de Mitutoyo et leur écoute vis-à-vis de nos problèmes a également beaucoup joué lors du choix. Nous partons du principe que si un vendeur ne fait pas d'efforts à ce niveau-là au moment de la vente, il n'en fera probablement pas après », observe Pascal Le Marchand.

La Quick Vision 302 Pro a été installée en début d'année. Le premier semestre a été consacré à l'élaboration et à la mise au point des procédures de mesure. Elle est désormais opérationnelle. Les cages, joints et éléments inaccessibles des nouveaux produits étudiés par les services de conception seront évalués sur cette machine. Les premières campagnes montrent que la machine de vision présente une incertitude de mesure de 3 µm sur les axes X et Y. Avec les anciennes méthodes de mesure mécanique, l'incertitude était de l'ordre du centième de millimètre, ce qui ne correspondait plus à la fiabilité nécessaire compte tenu des intervalles de tolérance.

De plus, la programmation et l'automatisation des procédures ont permis de s'affranchir des erreurs dues aux changements d'opérateurs. La reproductibilité des mesures est désormais garantie. « Au final, la nouvelle machine nous offre précision, reproductibilité et productivité. Son potentiel va certainement nous donner des idées pour développer son champ d'utilisation », résume Pascal Le Marchand.

EN BREF

L'objectif - Mesurer avec fiabilité et une plus grande reproductibilité les pièces déformables ou impalpables entrant dans la composition des roulements La solution - La machine de mesure tridimensionnelle Quick Vision 302 Pro de Mitutoyo : elle mesure par caméra toutes pièces mécaniques

REPRODUCTIBILITÉ GARANTIE

- Pour le contrôle de cannelures, la mesure d'une cote sur piges sur un banc de référence un axe prenait 30 minutes à un opérateur dont l'influence sur la mesure n'était pas négligeable. Désormais, cette tâche est automatisée : 5 minutes suffisent et le changement d'opérateur n'affecte pas le résultat.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0872

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies