Nous suivre Industrie Techno

Smart produits de Google, Technobuzz ou Technoflop ?

Smart produits de Google, Technobuzz ou Technoflop ?

Pendant l'été, nous vous proposons de revenir chaque semaine sur une actualité technologique qui a fait le buzz au cours de l'année, pour en déceler les promesses, mais aussi les limites. Retour aujourd'hui sur le débarquement du moteur de recherche Google dans des objets du quotidien, comme les lunettes ou encore les montres bracelets. Google Glass, Google Watch : gadgets ou incontournables ?

On ne pourra plus s’en passer Lorsqu'elles ont été présentées l’été dernier par le co-fondateur de Google, Sergei Brin, les Google Glass étaient encore à l'état de prototype. Depuis, de nombreux brevets ont été déposés par Google, qui a pour ambition d'en faire un véritable outil de réalité augmentée, capable d'informer l'utilisateur sur son environnement, d'accéder au contenu de son iPhone et de capturer les alentours. Dernier brevet en date :  le clavier par projection laser. Il devrait s’ajouter aux nombreuses fontionnalités des Google Glass.

Ces lunettes intelligentes sont déjà équipées d’une caméra haute-résolution, d’un micro, d’un trackpad et de capteurs (compas, gyroscope, accéléromètre). Si une connexion Wifi leur permet de se connecter à Internet ou à un smartphone, ce n’est pas leur application première. Les Google Glass ont avant tout pour fonction de capturer des photos et des vidéos, qu'elles peuvent ensuite envoyer dans le Cloud. L'intégration du clavier, qui pourra être projeté sur n'importe quel support (main, bras ou surface plane), viendra compléter le contrôle vocal et occulométrique. Les smart glasses constituent en effet un marché prometteur qui aiguise les appétits. Lors du CES, le salon de l’innovation électronique de Las Vegas, qui se tenait cet hiver, la société new-yorkaise Vuzix, spécialiste des microsupports vidéos,  a présenté son prototype de réalité augmentée Vuzix M100. Contrairement aux Google Glass, il s’apparente plus à une oreillette prolongée d’un écran qu'à une vraie paire de lunettes, selon Clubic. Doté d’un écran Android 14 pouces, Vuzix M100 permet d’accéder au contenu de son smartphone ou de sa tablette via une connexion Bluetooth ou Wifi. Le Chinois Baidu a quant à lui annoncé le développement des Baidu Eye... Mais derrière ses lunettes, Google ouvre l’œil…

On s’en passera  Bientôt une montre avec iOS aux côtés des smart watches de Google et de Samsung ? Dans un marché encore à ses balbutiements, explique en détails macgénération,  Apple pourrait tirer son épingle du jeu, notamment  avec l’utilisation d’un verre incurvé sur la montre et d’un système d’alimentation sans fil, à l’aide de la résolution en champ proche (NFMR). Quant à l’utilité de la montre, il faut la voir comme un compagnon des autres appareils Mac. Elle pourrait par exemple remplacer les mots de passe, une problématique sur laquelle travaille aussi Google.  Accessoirement, cet accesoire devrait aussi vous renseigner sur l'heure qu'il est... Après Apple, Samsung et Google, Microsoft pourrait lui aussi se lancer dans la conception d’une montre connectée. En 2003, Bill Gates présentait déjà les smart Watches, capables d’afficher les dernières actus ou la météo. A l’origine des spéculations concernant une montre intelligente signée Microsoft : des commandes auprès d’usines asiatiques d’écrans de 1,5 pouces. En attendant la première smart watch, la danse des rumeurs continue…

 

Sophie Eustache, avec Philippe Passebon

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Lancé le 10 décembre pour une durée de 4 ans et porté par CS Group, le projet AI4GEO a pour but de créer une[…]

12/12/2019 | 3DEspace
L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Plus d'articles