Nous suivre Industrie Techno

Smart Grid : S2E2 quantifie le facteur humain

Thomas Blosseville
Smart Grid : S2E2 quantifie le facteur humain

Quelle place pour le consommateur ?

Le pôle de compétitivité S2E2 s'est recentré sur le Smart Grid. Avec pour priorité d'intégrer le facteur humain. Bogdan Rosinski, son conseiller technologique livre les conclusions d'un premier projet de R&D.

Electrification du mixte énergétique, essor du renouvelable... Pour piloter le réseau électrique de demain, l'essor du Smart Grid fait l'unanimité. A une inconnue majeure près : comment intégrer le consommateur ? Pour le savoir, le pôle de compétitivité S2E2 implique des sociologues dans sa R&D. Voici les conclusions d'un premier projet.

Changement de mentalité

S2E2 s'est fixé 4 priorités de recherche :
 

  • déploiement du renouvelable ;
  • automatisation de la collecte de données ;
  • aval du compteur électrique ;
  • utilisation des télécoms et de l'informatique.


Classique à l'heure du Smart Grid. Sauf que désormais "il faut d'abord mettre l'accent sur le consommateur. C'est un changement de mentalité à avoir", estime Bogdan Rosinski, conseiller technologique de S2E2.

Mauvaises habitudes

Le projet Afficheco du pôle, démarré en 2007, arrive à son terme. La question initiale était la suivante : quel est l'impact sur le consommateur de l'affichage de sa propre consommation électrique ?

Réponse : elle encourage les comportements vertueux... dans un premier temps. "Souvent, après quelques mois, les mauvaises habitudes du consommateur reviennent", poursuit Bogdan Rosinski. L'une des conclusions d'Afficheco porte notamment sur le support utilisé pour visualiser la consommation électrique. De nombreux services de maitrise de l'énergie passent en effet par le web. Ce qui suppose d'avoir un ordinateur allumé, de se connecter à Internet... A l'issue du projet Afficheco, selon S2E2, il serait préférable d'utiliser des écrans utilisées au quotidien, comme les télévisions ou les téléphones portables. A bon entendeur...

Thomas Blosseville

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Automotive Cells Company avance vers ses gigafactories de batteries lithium-ion. Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC, détaille[…]

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Une batterie Li-ion intégrée dans un matériau de structure

Fil d'Intelligence Technologique

Une batterie Li-ion intégrée dans un matériau de structure

Plus d'articles