Nous suivre Industrie Techno

Smart Factory : l’innovation française veut séduire les industries américaines

Smart Factory : l’innovation française veut séduire les industries américaines

Les huit lauréats du Smart Factory Connection Tour

© Anaïs Marechal

Le programme « Smart Factory Connection Tour » épaule pour la 2ème année des entreprises françaises dans leur déploiement en Amérique du Nord. De la start-up à la PME, huit sociétés – proposant des solutions innovantes en monitoring, contrôle et exploitation des données – ont été sélectionnées.

Business France et la Direction Générale des Entreprises ont lancé aujourd’hui la 2ème édition du « Smart Factory Connection Tour ». Le programme vise à propulser sur le marché nord-américain des entreprises françaises qui proposent des solutions innovantes pour l’industrie du futur. Pour Sawsen Ayari-Pouliquen, directrice de projet chez l’Alliance Industrie du Futur, l’industrie 4.0 c’est « la productivité, l’agilité, la place de l’humain, les relations clients renouvelées et l’apport technologique. » L’accompagnement de dix mois – dont une mission de terrain de dix jours – offert aux lauréats, permet d’accélérer leur déploiement sur le marché nord-américain. Un secteur porteur : les Etats-Unis sont la deuxième plus grande puissance industrielle au monde, et leurs géants de l’aéronautique, de l’automobile ou encore de la chimie sont en pleine course à l’innovation.

Monitoring, contrôle et exploitation des données

Un jury, composé d’experts franco-américains, a sélectionné huit entreprises françaises proposant des solutions innovantes pour le monitoring, le contrôle et l’exploitation des données dans l’industrie. « Nous nous concentrons sur les data, un des secteurs stratégiques de l’industrie du futur, détaille Benoit Trivulce, le directeur international et stratégie de Business France. Les entreprises ont des profils différents, de la PME relativement mature à celles qui cherchent à exploiter une rupture technologique en s’orientant désormais vers l’industrie. » La solution AROONA, développée par la start-up rennaise CAILabs, permet par exemple de multiplier par 400 le débit d’un réseau de fibre optique sans recablage, en convertissant la lumière. Expert Teleportation permet aux experts, grâce notamment à un logiciel visio de haute performance, de guider à distance un technicien sur le terrain. Les grenoblois d’APIX Analytics proposent, pour 7000 euros, un analyseur multi-gaz mobile, pas plus gros qu’un appareil photo grâce à ses détecteurs nanométriques. Citons également les objets connectés d’Ubudu qui, grâce à des étiquettes électroniques, fournissent une hyper-localisation des ressources utiles aux restaurants, par exemple. Ou encore Akeoplus et sa plateforme numérique pour retranscrire et analyser les données de production ; Alpha-3i, intégrant les systèmes de Manufacturing Execution System (MES) dans les usines ; Infodream, et son logiciel MES « Suite Qual@xy » ; et Scortex qui automatise l’inspection visuelle pour le contrôle qualité ; sont également les heureux élus du programme pour cette année.

Coachés au marché et à la culture nord-américaine, mis en contact avec les industries et accompagnés à moyen terme, les lauréats recevront les outils pour se développer en Amérique du Nord. Même si pour certains, ce secteur n’est pas inconnu : sur les huit entreprises choisies, six ont déjà conquis un marché international, dont quatre aux Etats-Unis. « L’Amérique du Nord est un continent, et nous aidons également les entreprises qui y sont déjà basées à étendre leur développement », souligne Business France. Un pari gagné par exemple pour la société Inoprod, lauréate de l’édition 2017, qui ouvre aujourd’hui sa filiale aux Etats-Unis.

Anaïs Marechal

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Désescalade

Editorial

Désescalade

Et vous, si vous aviez l’(étonnant) objectif d’exhiber un singe récitant du Shakespeare, juché sur un[…]

17/12/2018 | InnovationEdito
Trophée de la recherche : Mickaël Pruvost, la pression sous contrôle

Exclusif

Trophée de la recherche : Mickaël Pruvost, la pression sous contrôle

Trophée du projet d’entreprise : Zéphyr Solar au service de l’humanitaire

Exclusif

Trophée du projet d’entreprise : Zéphyr Solar au service de l’humanitaire

Trophée du digital : Jean Abrial, une blockchain pour le ciel

Exclusif

Trophée du digital : Jean Abrial, une blockchain pour le ciel

Plus d'articles