Nous suivre Industrie Techno

Smart Electricity : suivre sa consommation pour la maitriser

Jean-François Preveraud
Smart Electricity : suivre sa consommation pour la maitriser

Réduire de 20 % la consomation à horizon 2020.

© DR

Le projet Smart Electricity de Minalogic propose un tableau de bord intelligent pour réguler la consommation électrique. Une illustration de la valeur ajoutée par la dynamique collaborative impulsée par le pôle de compétitivité au sein de l’écosystème grenoblois.

Le pôle de compétitivité mondial dédié aux micro et nanotechnologies, ainsi qu’au logiciel embarqué Minalogic, annonce la clôture de Smart Electricity, le projet d’efficacité énergétique initié et piloté par Schneider Electric. Son objectif est de pouvoir agir directement sur la consommation d’électricité d’un bâtiment, grâce à un tableau de bord communicant, qui mesurera et pilotera la consommation des différents équipements (pic de consommation, coût journalier moyen…).

Smart Electricity s’inscrit dans le contexte de réduction de 20 % de sa consommation d’énergie, que s’est fixée l’Europe d’ici 2020. Ainsi, ses résultats sont directement applicables à l’évolution actuelle du marché de l'électricité en France, avec la loi Nome (Nouvelle Organisation du Marché de l'Electricité) et la réglementation thermique 2012, qui imposera aux bâtiments neufs d’informer l’habitant de sa consommation à partir de 2013.

« Les bâtiments consomment 40 % de la production énergétique française. Une des clés pour gérer intelligemment l’énergie électrique, est de mieux comprendre sa distribution et son utilisation. Cette connaissance provient des informations collectées aux différents points du réseau électrique. Les micro et nanotechnologies, ainsi que les technologies de l’information embarquée constituent une des réponses pour gérer efficacement sa consommation », explique Loïc Liétar, Président de Minalogic.

Un projet de plus de 20 M€

Smart Electricity a été lancé en 2007 et rassemble 11 partenaires : 7 grandes entreprises (Schneider Electric ; Orange Labs ; Gaz Electricité de Grenoble - GEG ; Sogeti Hightech ; Open ; Orange Business Services ; Arcelor Mittal) ; 1 PME (Scalagent) ; 1 laboratoire de recherche et 3 écoles (CEA - INPG (G2Elab) - UJF/LIG). Plusieurs sous-projets technologiques ont été développés par chacun des partenaires pour aboutir à une solution complète : réalisation de capteurs de mesure miniaturisés ; mise au point d’un système de RFID ; déploiement d’une infrastructure pour piloter les appareils à distance…

Le projet Smart Electricity a mobilisé chez les partenaires durant les 4 années l’équivalent de 127 hommes/an, dont 81 000 heures de travail rien que pour la R&D. Le budget global dépassant les 20 millions d’Euros.

Afin de répondre au mieux aux besoins des futurs clients, une phase d’expérimentation a aussi été menée auprès de 7 foyers grenoblois de 2008 à 2010, en partenariat avec le fournisseur local GEG. Elle a permis de confronter très concrètement la solution aux usages quotidiens des habitants qui ont pu éprouver la technologie et apprécier sa facilité de fonctionnement. Les partenaires du projet ont adapté la solution au fur et à mesure de leurs différents commentaires.

Après une période de test concluante, le lancement de l’offre est prévu en 2011 pour le domaine résidentiel.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.minalogic.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Big data, Impression 3D, circuit de chaleur.. les innovations qui (re)donnent le sourire

Big data, Impression 3D, circuit de chaleur.. les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

[Reportage] L’île Saint-Nicolas des Glénan bientôt autonome en énergies renouvelables

[Reportage] L’île Saint-Nicolas des Glénan bientôt autonome en énergies renouvelables

Des additifs qui réduisent le coût des supercondensateurs au lithium

Des additifs qui réduisent le coût des supercondensateurs au lithium

À Dunkerque, Grhyd injecte 20% d’hydrogène dans le réseau de gaz naturel

À Dunkerque, Grhyd injecte 20% d’hydrogène dans le réseau de gaz naturel

Plus d'articles