Nous suivre Industrie Techno

Simuler le comportement du cœur en 3D

Jean-François Preveraud

Mis à jour le 24/09/2014 à 14h48

Simuler le comportement du cœur en 3D

Naviguer à l'intérieur du coeur pour en comprendre le fonctionnement et les affections

© DR

Dassault Systèmes a mis ses outils et ses savoir-faire à la disposition d’une équipe de praticiens pour créer un modèle fonctionnel réaliste du cœur. Un nouveau moyen pour tester rapidement des matériels implantables et des thérapies, et qui à terme pourra être personnalisé pour faciliter le diagnostic de chaque patient.

Dassault Systèmes vient de dévoiler une simulation en 3D du fonctionnement du cœur humain. Ce projet, baptisé Living Heart, mené en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire, notamment composée de praticiens spécialistes du cœur engagés dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires, a permis de développer à l’aide des outils Simulia de l’éditeur, un modèle 3D complet du cœur humain reproduisant le comportement électrique et mécanique non linéaire complexe de cet organe de façon aussi réaliste, fiable et vivante que possible.

Ce modèle comportemental réaliste arrive à point nommé car le manque de modèles humains 3D réalistes, limite la capacité des chercheurs à prévoir le comportement des appareils implantés dans l’organisme. Ce projet en réunissant une communauté pluridisciplinaire de chercheurs en médecine, praticiens, fabricants d’appareils et organismes de réglementation, permettra en utilisant le modèle comportemental 3D de convertir plus rapidement les innovations issues de la recherche en produits et services adaptés au marché. Il constitue ainsi une nouvelle avancée en matière de diagnostic, de traitement et de prévention des maladies cardiaques au moyen de modèles virtuels 3D personnalisés.

Des modèles 3D propres à chaque patient

En utilisant des techniques telles que l’échocardiogramme, l’IRM et la tomodensitométrie, ainsi que des données de recherches cardiaques, les simulations cardiaques personnalisées en 3D permettront bientôt aux cardiologues de mieux comprendre le comportement du cœur de leurs patients sans recourir à des procédures de diagnostic invasives supplémentaires.

« Nous vivons une époque passionnante où il est possible de simuler la façon dont le cœur d’un patient peut réagir à un large éventail d’interventions, lui évitant ainsi qu’à de nombreux autres patients les incertitudes liées au résultat des procédures », a estimé lors de l’annonce James Perry, professeur en pédiatrie à l’Université de Californie de San Diego et directeur du service Electrophysiology & Adult CHD à l’Hôpital pour enfants Rady, à San Diego. « Cette technologie marque un progrès énorme qui permettra d’accélérer la traduction de notre connaissance scientifique élémentaire des fonctions cardiaques en applications pratiques qui contribueront à l’amélioration de la santé et de la sécurité ».

Cette simulation réaliste du cœur humain peut non seulement devenir un précieux outil d’éducation et d’expérimentation qui favorisera l’innovation et la recherche, mais aussi permettre d’accélérer les cycles d’homologation réglementaire, de réduire les coûts de développement de nouveaux dispositifs plus personnalisés et, à terme, de réaliser des diagnostics précoces et d’améliorer le résultat des traitements en personnalisant les modèles.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Lancé le 10 décembre pour une durée de 4 ans et porté par CS Group, le projet AI4GEO a pour but de créer une[…]

12/12/2019 | 3DEspace
L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Plus d'articles