Nous suivre Industrie Techno

Simuler la chimie réactionnelle, c'est possible !

Michel Le Toullec

Sujets relatifs :

, ,
- Le module Reaction Engineering Lab de Comsol concerne la bio-ingénierie, la pharmacie, la fabrication de semi-conducteurs...

Simuler un procédé chimique en tenant compte des écoulements et des variations de température est désormais possible grâce au module Reaction Engineering Lab de la société suédoise Comsol. L'interface graphique intelligente permet à l'ingénieur de rentrer en quelques minutes les formules de ses réactions chimiques comme il l'aurait fait sur le papier. Le logiciel génère alors les cinétiques chimiques correspondantes, les bilans de matière et d'énergie en utilisant notamment la loi d'action de masse. Ce module calcule aussi les propriétés thermodynamiques et le transport des mélanges réactifs. Reaction Engineering Lab utilise le solveur numérique DASPK développé à l'Université de Californie à Santa Barbara (États-Unis).

L'autre atout de ce module est de s'appliquer à de nombreuses situations complexes. Dans le domaine de la bio-ingénierie, Reaction Engineering Lab analyse, par exemple, les réactions impliquées dans l'injection d'un médicament dans une matrice de biomatériau pour réparer un tissu endommagé. Autre situation, ce module examine le cycle catalytique de la synthèse d'un médicament. Dans le domaine de l'automobile, Reaction Engineering Lab permet d'étudier l'efficacité et la résistance d'un filtre à particules d'un moteur Diesel en évaluant la combustion catalytique du carbone. Enfin, en électronique, ce nouveau module donne, par exemple, accès à la simulation réaliste d'un procédé de déposition chimique en phase vapeur (CVD).

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0874

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

L'arrivée des premiers téléphones équipés d'Android, le système d'exploitation à base de Linux développé par le géant de l'Internet, donne une[…]

01/04/2009 | AlertesEvenement
Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Téléphoner sans parler

Téléphoner sans parler

Plus d'articles