Nous suivre Industrie Techno

Simulation vibro-acoustique hautes fréquences

Industrie et  Technologies
Sealascar de Mecalog Group


Mecalog Group annonce un logiciel de modélisation vibro-acoustique s'appuyant sur l'analyse statistique énergétique (Statistical Energy Analysis ou SEA en anglais) pour prédire la réponse vibro-acoustique hautes fréquences de produits manufacturés composés de structures et de cavités.

Développé par EADS Space Transportation pour répondre aux besoins de l'industrie aérospatiale et industrialisé par Mecalog, Sealascar est un puissant outil de simulation qui allie une interface utilisateur conviviale à des prix compétitifs. Son couplage avec le solveur Radioss permet d'offrir aux ingénieurs d'études une solution globale pour résoudre les problèmes critiques de bruits et vibrations en hautes et moyennes fréquences, couvrant ainsi les besoins de nombreux secteurs, comme l'aéronautique, l'aérospatiale, le ferroviaire, la construction navale et automobile.





« Nous avons développé le logiciel Lascar il y a 20 ans pour nous assurer que les satellites et équipements embarqués sur Ariane puissent supporter l'environnement induit par le lanceur », explique Bernard Troclet, expert en analyse structurale chez EADS Space Transportation. « Nous avons étendu les possibilités de la méthode d'analyse SEA pour mieux satisfaire les besoins de l'industrie aérospatiale. Le logiciel a été testé et validé sur tous les essais systèmes réalisés sur Ariane 4, 5, ARD, ATV et Arabsat ».

Si l'étude des performances vibro-acoustiques est cruciale pour l'industrie spatiale et aéronautique, les bruits et vibrations sont ressentis comme des facteurs critiques de qualité d'un produit dans de nombreux secteurs et notamment dans le secteur automobile. La prédiction des performances, le plus tôt possible dans le cycle de vie du véhicule, est rendue possible grâce au couplage de Sealascar avec le solveur Radioss. Les ingénieurs d'études peuvent ainsi réaliser des calculs prédictifs en hautes et moyennes fréquences. Radioss prépare les données d'entrée pour Sealascar, remplaçant ainsi les essais physiques longs et coûteux en laboratoire.

La méthode d'analyse SEA permet d'étudier, en temps réel, des solutions structurelles qui réduisent les effets négatifs de bruits en hautes fréquences, et ceci même pour des modèles très complexes.
Sealascar offre de nombreuses fonctionnalités pour créer, préparer, calculer et effectuer le post-traitement complet des modèles SEA. L'utilisation de formulations analytiques éprouvées permet de prendre en charge le calcul des paramètres SEA pour des sous-systèmes tels que coques, plaques minces ou sandwich, raidisseurs, poutres, cavité, tout en prenant en compte les matériaux couramment utilisés dans l'industrie.

Sealascar offre également la possibilité de créer et paramétrer ses propres sous-systèmes et liaisons, introduisant les coefficients de perte par couplage, par amortissement et autres paramètres SEA tels que la densité modale. L'utilisateur dispose de nombreux types d'excitations : champ diffus ; onde incidente ; bruit d'origine aérodynamique ; excitation mécanique ; etc.

Sealascar est disponible sur les stations de travail Linux, Windows, HP, IBM, SGI et SUN. Le couplage avec Radioss sera disponible au deuxième semestre 2006.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.mecalog-group.fr



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles