Nous suivre Industrie Techno

Simulation de la propagation d'une pandémie

T. M.

Sujets relatifs :

, ,

- Le Los Alamos National Laboratory fait tourner un modèle prédictif à grande échelle de pandémie du virus aviaire.

Le Los Alamos National Laboratory (LANL), au NouveauMexique, a développé un modèle numérique de diffusion d'une pandémie à grande échelle. C'est à la grippe aviaire que s'attache le laboratoire, afin de produire des résultats prédictifs dans un contexte très "interactif" incluant les déplacements humains. Le LANL collabore avec l'université de Washington et le Fred Hutchinson Cancer Research Center de Seattle.

C'est la nation entière (la population des États-Unis, soit 281 millions d'habitants) qui est prise en compte, sur 180 jours. Le modèle stochastique est paramétrable : durée d'incubation, pourcentage de personnes infectées mais sans symptôme apparent, mobilité...

Le plus grand "cluster" sous Linux

Le but est d'examiner l'impact de plusieurs types d'intervention (thérapie antivirale, quarantaines...) et d'anticiper le goulot d'étranglement que connaîtra la production pharmaceutique. Cette simulation s'inscrit dans le programme Models of Infectious Disease Agent Study (MIDAS). Une de ses conclusions suggère qu'il est préférable de procéder à une vaccination au plus tôt. D'autres consignes visent la stratégie en matière de limitation des déplacements.

Le modèle est implémenté sur le Scalable Parallel Short-Range Molecular (SpaSM) du LANL, initialement conçu pour les simulations nucléaires. Machine dotée de 1 024 noeuds, chacun muni de deux processeurs Intel Pentium 4 Xeon à 2,4 GHz et de 2 Go de mémoire vive. Le plus grand "cluster" sous Linux au monde.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0879

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Exclusif : SkillCell conteste l'avis de la Haute autorité de santé sur son test salivaire EasyCov

Exclusif : SkillCell conteste l'avis de la Haute autorité de santé sur son test salivaire EasyCov

SkillCell, fabricant du test EasyCov, conteste l'avis rendu le 28 novembre par la Haute autorité de santé (HAS) sur son test[…]

30/11/2020 | Covid-19Tests Coronavirus
[Portrait] Mathias Fonlupt, l'entrepreneur qui joue à transformer la chaleur en électricité

[Portrait] Mathias Fonlupt, l'entrepreneur qui joue à transformer la chaleur en électricité

Malgré l'avalanche de chiffres, la dynamique de l'épidémie de Covid-19 reste bien mal connue

Malgré l'avalanche de chiffres, la dynamique de l'épidémie de Covid-19 reste bien mal connue

Vaccins anti-covid : au-delà des premiers résultats encourageants, encore beaucoup de questions

Vaccins anti-covid : au-delà des premiers résultats encourageants, encore beaucoup de questions

Plus d'articles