Nous suivre Industrie Techno

Silicon Europe : un réseau inter-clusters européen en micro-nanoélectronique

Jean-François Preveraud
Silicon Europe : un réseau inter-clusters européen en micro-nanoélectronique

Fédérer la recherche européenne en nanoélectronique

© DR

Quatre  clusters européens se fédèrent en réseau pour maintenir et de consolider la position de l’Europe en tant que leader mondial de la micro-électronique à haut rendement énergétique.

Présente partout, la micro-nanoélectronique est une technologie innovante et ‘‘diffusante’’ (Key Enabling Technology) qui est essentielle au maintien de la compétitivité de l’Europe.

Forts de ce constat, les clusters DSP Valley (Belgique), Minalogic (France), Point One (Pays-Bas) et Silicon Saxony (Allemagne) lancent, avec le soutien de la commission européenne, Silicon Europe, le premier réseau inter-clusters en micro-nanoélectronique.


                               


Ce réseau a été créé pour mettre en commun les expertises en micro-nanoélectronique de chaque cluster qui le compose, afin de former un réseau européen fort et compétitif pour conserver une place à l’échelle mondiale, dans un contexte très compétitif.

Silicon Europe a trois objectifs :
 

  • Promouvoir la micro-nanoélectronique européenne en tant que technologie ‘‘diffusante’’ et qui apporte de nouvelles solutions pour répondre aux enjeux d’efficacité énergétique ;
  • Consolider les savoir-faire européens en matière de micro-nanoélectronique en s’appuyant sur les synergies qui existent entre les clusters ;
  • Ouvrir l’Europe à de nouveaux marchés et renforcer la compétitivité des PME en améliorant le transfert industriel et en développant une stratégie d’internationalisation.


Au cœur d’Europe 2020

Tous issus d’une région spécialisée dans la micro-nanoélectronique et regroupant près de 800 instituts de recherche et entreprises (dont 75% sont des PME), les quatre clusters européens ont décidé d’unir leurs compétences pour permettre à tous leurs adhérents de créer un réseau d’échange de bonnes pratiques. Un plan d’action commun sera établi, il favorisera les coopérations dans le domaine de la R&D, des relations d’affaires et des actions internationales.

Les atouts de Silicon Europe sont notamment une industrie forte, avec 135 000 personnes employées en direct et 105 000 autres employées par ses fournisseurs, et une R&D de renommée mondiale.

Silicon Europe veut insuffler une nouvelle dynamique à la politique de l’industrie européenne et entend se placer au cœur de la stratégie de croissance Europe 2020. En renforçant la coopération inter-cluster en matière de R&D, Silicon Europe répond en partie aux objectifs de Europe 2020, qui prévoit notamment le développement de technologies à haut rendement énergétique et d’activités innovantes qui soutiennent la croissance économique.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.minalogic.com/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Analyse

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Intégrées dans les interconnexions métalliques, les mémoires sont l’objet d’une attention particulière[…]

17/11/2019 | CEA-LetiCEA
Au bout de la logique neuromorphique

Au bout de la logique neuromorphique

Le cerveau s'impose comme modèle

Analyse

Le cerveau s'impose comme modèle

La rétine artificielle de Prophesee lève 25 millions d'euros

La rétine artificielle de Prophesee lève 25 millions d'euros

Plus d'articles