Nous suivre Industrie Techno

Sigfox part à la conquête de l'Amérique

S. E.
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Sigfox part à la conquête de l'Amérique

© dr

LE + : Peu d'antennes suffisent à couvrir le territoire

Sigfox, la start-up toulousaine spécialisée dans les réseaux pour objets connectés, tente de lever 50 millions d'euros pour implanter sa technologie à travers le monde, à commencer par l'Amérique et l'Asie.

La technologie peut transporter des données sur 40 km

Depuis sa création en 2009, la société ne cesse de grandir : elle a déployé plus de 1 300 antennes en France, s'est attelée à couvrir l'Espagne, la Belgique et les Pays-Bas, et son chiffre d'affaires devrait atteindre 6 millions d'euros cette année. En visant le marché des objets connectés, dont le nombre devrait atteindre 50 milliards d'unités en 2020, Sigfox s'est assuré le succès de sa technologie UNB (ultra narrow bandwith). « La connectivité des télécoms n'est pas adaptée aux objets connectés, qui n'envoient que des messages à bas débit et n'ont donc pas besoin de réseau 3G ou 4G. Notre technologie est basée sur l'UNB, une technologie utilisée dans les sous-marins pendant la Seconde Guerre mondiale pour envoyer des messages sur une longue distance, et nous l'avons rendue compatible avec les objets connectés via nos modems », a précisé Thomas Nicholls, business consultor chez Sigfox.

Cette technologie, qui transmet de 10 bit/s à 1 Kbit/s, bénéficie d'une sensibilité capable de transporter les données sur une distance allant jusqu'à 40 km et de communiquer avec des équipements enfouis. Elle est déployée à travers le réseau en libre service. Moins de 1 000 antennes suffisent alors à l'opérateur pour couvrir l'ensemble du territoire français. C'est 15 fois moins que pour les opérateurs télécoms.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0971

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Plus d'articles