Nous suivre Industrie Techno

Siemens turbine à l’impression 3D

Siemens turbine à l’impression 3D

© Siemens AG Siemens AG

Siemens investit dans l’impression 3D. Fin août, l’industriel allemand a annoncé avoir investi dans l’entreprise britannique Materials Solutions, spécialisée dans la fabrication additive de métal. Depuis 2013, Siemens fabrique et répare des pièces de turbines à gaz par impression 3D. L’objectif : réduire les temps de fabrication et le gaspillage de matériaux. 

Au même titre que les industriels de l’aéronautique ou de l’automobile, le géant allemand de l'électro-technique Siemens s’intéresse à l’impression 3D. Pour fabriquer une pièce de fusion à gaz ou réparer des brûleurs endommagés, l’industriel utilise le procédé d’impression 3D par SLM (fusion sélective par laser). Depuis octobre 2013, l’utilisation de l’impression 3D a permis de réduire le temps de réparation de certains modèles de turbine de 90 % - le remplacement du bec du brûleur n’ayant plus besoin de soudure -et les coûts de 30 %. Siemens a aussi commencé la production en série des becs de brûleur, dont la conception ne permet pas de les usiner de manière traditionnelle.

L’industriel continue à investir dans l’impression 3D. Fin août, la société a annoncé l’investissement, à travers sa filiale Capital Unit Siemens (SVC), dans Materials Solutions Ltd, une entreprise britannique spécialisée dans l’impression 3D de métal. L’objectif de cet investissement : intégrer cette technologie pour la production des turbines à gaz. Metarials Solutions développe à la fois des matériaux de haute qualité et des lasers dédiés à l’impression 3D.

Le montant de l’investissement n’a pas été dévoilé, mais la démarche montre l’intérêt de l’utilisation de l’impression 3D pour la production de turbine à gaz. Réduction du temps et des coûts, conception plus complexe, et pièce plus résiliante sont autant d’arguments qui ont poussé Siemens à adopter l’impression 3D.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles