Nous suivre Industrie Techno

Siemens récompense deux projets d'exosquelette

Siemens récompense deux projets d'exosquelette

Antoine Noël et Damien Bratic ont remporté la 12ème édition du Grand Prix de l'Innovation Siemens grâce à leur ceinture lombaire active Atlas.

© DR

La ceinture Atlas et le gant Exoglove ont tous les deux été distingués mardi 10 novembre à l'occasion du palmarès de la 12e édition du Grand Prix de l'Innovation Siemens. Les deux projets de fin d'études devraient respectivement déboucher sur la création d'une start-up. L'année prochaine, les élèves ingénieurs candidats devront plancher sur la thématique de l'industrie du futur. 

Mécanique, électronique, programmation numérique, simulation… Les exosquelettes nécessitent de mettre en œuvre des disciplines très variées. C’est justement pour cette raison que Siemens a choisi d’articuler la 12e édition de son Grand Prix de l’Innovation autour de cette thématique.

Pour la première fois adressé aux élèves ingénieurs de 3e année, le concours vise à encourager des projets de création d’entreprises technologiques et innovantes. Dans le cadre de cette compétition, quatre projets finalistes ont été retenus : une ceinture de traitement des hernies discales baptisée Atlas, l'exosquelette complet du bras ExoLife, un exosquelette du corps entier nommé Hero, et le gant de rééducation Exoglove. Chacune des équipes finalistes a pu développer pendant six mois son projet au sein des différents centres de compétences de Siemens.

Une commercialisation de la ceinture Atlas prévue dès 2017

A l'issu de cette période d'incubation, François Gerin, directeur général adjoint de Siemens France, a désigné, mardi 10 novembre, le projet Atlas comme grand lauréat de la cuvée 2015. Imaginée par Antoine Noël et Damien Bratic, étudiants à l’Ecole Centrale de Lille, la ceinture Atlas consiste à diminuer la pression sur les disques intervertébraux, par une décompression de la colonne. Pour mettre au point leurs premiers prototypes, les deux étudiants ont utilisé des logiciels de modélisation et de simulation, ainsi qu’un mannequin virtuel afin de positionner correctement les actionneurs. Dotée de quatre vérins, la ceinture Atlas embarque également une carte Arduino qui permet de contrôler le modèle de commande qui régit l’asservissement du dispositif. Dédiée aux personnes atteintes de sciatiques chroniques, la ceinture doit leur permettre de renouer avec leurs activités socio-professionnelles.

Ambitieux, le tandem prévoit une commercialisation du dispositif médical dès la mi-2017 à travers la start-up Japet, actuellement en cours de création. « Notre objectif est de fonder une entreprise de R&D pour développer plusieurs dispositifs médicaux. Nous n’avons pas une vision mono-produit » explique Damien Bratic. Les deux ingénieurs cherchent désormais à lever des fonds afin de financer la sous-traitance nécessaire pour mener à bien leur projet. 

L'industrie du futur comme prochaine thématique 

Le projet Exoglove a, quant à lui, remporté le Coup de cœur du jury. Développé par Marc Hamand et Pierre Nabhane, alors étudiants ingénieurs à Polytech Marseille, il s’agit d’un gant de rééducation de la main pour le traitement des déficiences motrices. « Notre système capture les signaux musculaires et les traduit en signaux moteurs » exposent les porteurs du projet. Dans les détails, Exoglove est doté de capteurs électromyographiques et angulaires et de moteurs antagonistes assemblés d’une manière spécifique et dont le patron est sensiblement similaire au patron musculaire. « Lorsqu’une personne initie un mouvement, le système l’aide à le réaliser ou émet une force contraire, le tout étant piloté par un système électronique », détaillent les deux ingénieurs, qui eux aussi envisagent de créer une start-up en s’associant avec les membres du projet Hero.

 

 

De son côté, Siemens entend bien prolonger cette nouvelle formule et a d’ores et déjà annoncé le thème de la prochaine édition. Celle-ci s’articulera autour de l’Industrie du Futur, avec plusieurs déclinaisons possibles : maintenance prédictive, économie d’énergie sur les processus industriels, cobot numérique et cybersécurité. Les intéressés pourront candidater jusqu'au début 2016. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pale d’hélice, robot joueur de Jenga, start-up du Cnes… les innovations qui (re)donnent le sourire

Pale d’hélice, robot joueur de Jenga, start-up du Cnes… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Fibre optique spatiale, start-up du Cnes, TechTheFutur… les meilleures innovations de la semaine

Fibre optique spatiale, start-up du Cnes, TechTheFutur… les meilleures innovations de la semaine

Gestion de l’eau, TechTheFutur, internet quantique… les meilleures innovations de la semaine

Gestion de l’eau, TechTheFutur, internet quantique… les meilleures innovations de la semaine

Ce robot performe dans le jeu d’adresse Jenga

Ce robot performe dans le jeu d’adresse Jenga

Plus d'articles