Nous suivre Industrie Techno

Siemens attaque le marché de la sécurité en France

Ridha Loukil
Siemens attaque le marché de la sécurité en France

Ecran de surveillance d'un site pétrochimique par la solution Site IQ de Siemens

Le géant allemand arrive avec des solutions packagées sur mesure pour la sécurisation des bâtiments et sites industriels sensibles.

Le marché français de la sécurité, estimé aujourd’hui à 1,6 milliards d’euros, risque de connaître un grand chambardement. Un an après les Etats-Unis, l’Allemagne, le Benelux ou la Norvège, Siemens fait son entrée en tant qu’intégrateur de solutions complètes de sûreté. Objectif : se hisser parmi les trois premiers fournisseurs en France aux cotés de Thales et EADS.

Le géant allemand propose quatre solutions packagées de bout en bout, allant de la simple protection périmétriques de sites sensibles aux plates-formes de contrôle-commande de plusieurs sites distants à la fois. Ses solutions s’appuient sur des briques puisées dans les autres activités du groupe ou chez des fournisseurs tiers. Quatre types de clients sont visés : les forces d’intervention publiques (police, pompiers, SAMU, militaires…) ; les infrastructures publiques critiques (aéroports, gares, ports…) ; les sites industriels sensibles (raffineries, centrales électriques, usines chimiques…) et les bâtiments des grandes entreprises multi-sites.

Des solution de 500 k€ à plusieurs dizaines de millions d'euros

Siemens bénéficie du retour d’expérience d’un an sur les marchés pilotes pour proposer aujourd’hui des solutions plus abouties. Chaque solution est construite sur mesure. Le déploiement prend entre 6 et 12 mois. Selon le niveau d’intégration, les fonctionnalités et l’étendue du site à protéger, il faut compter un investissement de quelque 500 000 euros à quelques dizaines de millions d’euros. Selon Siemens, le retour sur investissement est assuré rapidement grâce aux économies sur le personnel de surveillance, à la baisse des risques et des primes d’assurances, et à la diminution des arrêts de production dus à des incidents de sécurité.

Pour favoriser l’accès à ses solutions au plus grand nombre, Siemens propose aux entreprises qui ne souhaitent pas investir, un service payable sous forme de loyer mensuel.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : https://www.swe.siemens.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles