Nous suivre Industrie Techno

Sharp explique le rendement record de ses cellules photovoltaïques

Hugo Leroux
Sharp explique le rendement record de ses cellules photovoltaïques

Le record a été établit sur une cellule d'un cm²

© DR

Le consortium japonais vient d’annoncer une efficacité de conversion de l’énergie solaire de 36,9 %. Les cellules présentées par Sharp utilisent une technologie de pointe : un empilement de couches minces à base d'Indium et de Gallium.

C’est une cellule photovoltaïque ''triple jonction'' qui fait la fierté de Sharp. Cette technologie consiste en une superposition de couches semi-conductrices minces à base d’indium et de gallium. Chaque couche absorbe les radiations électromagnétiques pour une certaine tranche de longueur d’onde lumineuse. La complémentarité des spectres d’absorption des différentes couches permet de maximiser l'efficacité globale de la cellule multijonction.

Sharp travaille depuis plusieurs années sur cette technologie coûteuse mais garantissant de hauts rendement. Historiquement, elle est utilisée dans les systèmes spatiaux comme les satellites. En 2009, le constructeur avait déjà annoncé un rendement de 35,8 % grâce à un système InGaAs (Indium, Gallium, Arsenic). Cette frontière a pu être dépassée par l’abaissement de la résistivité à l'interface des différentes couches.

Les cellules multi-jonction affichent un coût de fabrication supérieur aux technologies classiques comme le silicium cristallin ou la couche mince de silicium amorphe. Cependant, couplées à des systèmes de concentration des rayons lumineux, elles peuvent atteindre de hauts niveaux de productivité. Le rendement de 36,9 %, revendiqué par Sharp comme un record du monde, a été obtenu hors système de concentration.

Hugo Leroux

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

De gros moyens, des délais raccourcis, un large éventail de technologies mises en œuvre, plusieurs essais cliniques en[…]

Avec son éolienne offshore de 14 MW, Siemens Gamesa veut détrôner l’Haliade-X de General Electric

Avec son éolienne offshore de 14 MW, Siemens Gamesa veut détrôner l’Haliade-X de General Electric

Dissocier un mélange d'hydrogène et de gaz naturel : GRTgaz va tester la séparation membranaire en Allemagne

Dissocier un mélange d'hydrogène et de gaz naturel : GRTgaz va tester la séparation membranaire en Allemagne

Un procédé montre le potentiel des MXenes pour les batteries à forte puissance

Un procédé montre le potentiel des MXenes pour les batteries à forte puissance

Plus d'articles