Nous suivre Industrie Techno

Servomoteurs sans balai avec sonde à effet Hall intégrée

Jean-François Preveraud
Servomoteurs sans balai avec sonde à effet Hall intégrée

Un fort rapport couple/volume

© DR

Faulhaber enrichit sa gamme de servomoteurs Brushless BX4 à technologie 4 pôles à électronique intégrée avec des versions avec sonde à effet Hall intégrée.

La gamme de servomoteurs Brushless BX4 Ø 32mm de Faulhaber est largement reconnue et éprouvée. Ces micromoteurs sans balai offrent une courbe vitesse/couple avec une pente très plate permettant d’avoir un excellent rapport volume/couple. Ils ont pour principaux avantages une très longue durée de vie, ainsi qu’une absence de reluctance.

Tous les produits de cette gamme peuvent être équipés d’une électronique intégrée qui les protège automatiquement contre les pics de courant. Faulhaber offre ainsi une excellente modularité des moteurs de la gamme BX4 avec des versions équipées d’un contrôleur de vitesse intégré (SC), d’un contrôleur de mouvement (CS/CC), en option d’une variante à deux fils (SCDC) et de contrôleurs de mouvement indépendants (MCBL). Les modèles de la série 3268 intègrent en plus des sondes à effet Hall digitales ou analogiques.

Pour piloter et configurer les servomoteurs BX4 l’utilisateur dispose du logiciel propriétaire Motion Manager, disponible dans une nouvelle version 4.5. Il offre une configuration très conviviale pour le positionnement et le contrôle de vitesse via une interface RS232, USB ou CAN, sous Microsoft Windows 7, Vista, XP et 2000.

Une très large plage de température de fonctionnement allant de -40 à + 100°C, une vitesse max de 12 000 tr/mn, un couple continu maxi de 97 mNm avec un Rth2 réduit de 50 % et un courant continu jusqu’à 2,7 A étendent les champs d’applications de ces nouveaux servomoteurs haute performance.

Ces moteurs puissants au regard de leur faible dimension répondent ainsi idéalement aux exigences de nombreuses applications dans la robotique, la domotique, le médical, les équipements industriels, l’aéronautique ou encore les applications militaires où une très longue durée de vie est demandée.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.faulhaber.com 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le carbure de silicium conquiert l'électronique de puissance des véhicules électriques

Le carbure de silicium conquiert l'électronique de puissance des véhicules électriques

Porté par l’électrification du parc automobile, le carbure de silicium démontre ses atouts pour les systèmes[…]

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles