Nous suivre Industrie Techno

Séparer pour mieux méthaniser

H. L.

Sujets relatifs :

,

Les résidus fruitiers produisent des acides gras pendant la fermentation. Ces longues chaînes carbonées constituent un substrat potentiel pour les bactéries productrices de méthane. Seul problème : l'acidité inhibe les bactéries et freine la méthanisation. La société GreenWatt a résolu le problème en séparant le processus en deux étapes. Sa centrale, tout juste inaugurée dans le sud de la France, traite les déchets d'une culture locale de melons. Dans une première cuve, les résidus libèrent leurs acides gras sous l'action microbienne. Ce milieu très acide est ensuite injecté dans un lit fixe qui maximise la surface d'échange entre les micro-organismes et le liquide. Résultat, l'acidité relative chute. Le méthane ainsi produit permet à l'installation d'afficher une puissance de 100 kW.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0937

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le +. RéactivitéLes 6 et 7 septembre, l'ouragan Irma ravageait les îles antillaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Face à l'ampleur des dégâts,[…]

01/10/2017 | TENDANCES
Du graphène pour les piles à combustible

Du graphène pour les piles à combustible

La pérovskite enflamme les recherches sur le photovoltaïque

La pérovskite enflamme les recherches sur le photovoltaïque

Des fondations gravitaires pour les éoliennes

Des fondations gravitaires pour les éoliennes

Plus d'articles