Nous suivre Industrie Techno

Séparation par solvolyse des composites

D. K.

Sujets relatifs :

,
Séparation par solvolyse des composites

© D.R.

Recycler les matériaux composites à matrice organique. C'est l'enjeu du projet Recco, actuellement mené à l'IRT Jules Verne, à Nantes. Lancé en 2009, il implique des acteurs industriels comme Airbus, Astrium, Héraclès, et académiques comme l'Institut de mécanique et d'ingénierie de Bordeaux. Pour obtenir un fil de carbone continu à partir de fibres discontinues recyclées, Recco mise sur la solvolyse. Ce procédé de séparation par voie aqueuse a été préféré à la technique thermique de pyrolyse, qui dégrade davantage les qualités mécaniques de la fibre de carbone. La fibre ainsi recyclée en laboratoire conserverait des propriétés comparables à la neuve. « L'autre ambition du projet est d'étudier la réintroduction de la fibre recyclée dans la matrice pour obtenir des semi-produits », précise Pierre Gras, consultant chez Alcimed, qui a accompagné le montage de Recco. La fibre recyclée pourrait être utilisée dans des articles de sport, des bateaux de luxe ou des pièces automobile.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0952

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles