Nous suivre Industrie Techno

Semi-conducteurs : un nouveau matériau économique

Mathieu Brisou
Semi-conducteurs : un nouveau matériau économique

© NCKU

Des chercheurs composent un alliage évitant l’utilisation de cuivre dans le cadre de la fabrication de circuits intégrés.

Sous la houlette du professeur Kwang-Lung Lin, une équipe de la National Cheng Kung University (NCKU) de Tainan, à Taïwan, a mis au point un nouvel alliage destiné à la fabrication de semi-conducteurs. Il se destine par exemple à la réalisation des broches de connexion des circuits intégrés et autres transistors.

L’alliage présenté se compose d’étain, de zinc, d’argent, d’aluminium et de gallium. Il est plus stable que les mélanges actuels composés d’argent, d’étain et de cuivre. Supprimant ce dernier métal et incorporant une plus grande proportion de matières premières relativement économiques, ce nouvel alliage présente un coût réduit d’environ 15% par rapport à ses homologues actuels.

Couvert par un brevet, ce nouveau matériau peut déjà être produit en masse.


Mathieu Brisou

Le site de la NCKU

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Organisées par l'Afelim, les 11èmes rencontres de l'électronique imprimée se sont tenues les 16 et 17 septembre[…]

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Plus d'articles