Nous suivre Industrie Techno

Segula Technologies lance HeXplora, sa plateforme d’accompagnement de start-up et PME

Segula Technologies lance HeXplora, sa plateforme d’accompagnement de start-up et PME

Stéphane Parpinelli, responsable open innovation de Segula, donne le coup d'envoi de la plateforme HeXplora

© Alexandre Couto

A l'occasion de l'Imagine Mobility Meetings, organisé le 21 novembre par le pôle de compétitivité Mov'eo, le specialiste de l'ingénierie Segula Technologies a lancé son Hub d'accompagnement de start-up et de PME. Une initiative qui s'inscrit dans son programme d'open innovation et vient muscler sa R&D.

A l’occasion du rendez-vous d’affaires « Imagine Mobility Meetings », organisé par le pôle de compétitivité Mov’eo le 21 novembre, Segula Technologies a annoncé le démarrage de son hub dédié aux start-up et aux PME innovantes et lance un appel à candidature.

Baptisée HeXplora, cette structure vise à renforcer le potentiel d’innovation du spécialiste de l’ingénierie en élargissant l’éventail de ses partenaires en matière de R&D. « Nous sommes déjà proches des labos et des écoles d’ingénieurs », explique Jean-Luc Baraffe, directeur Recherche et Innovation de Segula Technologies. « Il ne nous manquait que les briques start-up et PME pour disposer d’un écosystème complet ». S’il ne s’agit pas des premières collaborations du groupe avec l’univers des start-up, l’ingénieriste souhaite « mieux structurer ses relations avec les jeunes pousses ».

L’entreprise se refuse toutefois à désigner son initiative comme un incubateur ou un accélérateur, et cultive une approche originale. « HeXplora est avant tout une plateforme de services pour les entreprises innovantes», précise Stéphane Parpinelli, responsable de l'open innovation chez Segula. « Nous n’avons pas de locaux dédiés, par exemple. L’objectif est de mettre en relation les professionnels et de créer des synergies entre les technologies pour favoriser la co-création ».

Des campagnes annuelles de recrutement

Segula souhaite intégrer à son programme une dizaine d’entreprises par an. Elles seront soit repérées par le groupe grâce à une veille technologique active, soit retenues dans le cadre d’appels à candidatures. Ceux-ci peuvent être d’ordre général ou porter sur des sujets précis. Le recrutement sera organisé en campagnes annuelles. Six domaines de prospective ont été identifiés : l’industrie 4.0, le véhicule autonome et connecté, l’environnement et l’énergie, les nouveaux matériaux, les outils et méthodes avancées (simulation numérique), et enfin l’amélioration des processus de gestion internes. L’appel à candidatures a été ouverte pour l’année 2020, et les dossiers seront examinés « au fil de l’eau ».

Une fois acceptées, start-up et PME seront enregistrées dans un référentiel ouvert à l’ensemble des expert métiers de Segula. En fonction des besoins des clients finaux, l’entreprise pourra s’appuyer sur les briques technologiques de ces petites structures. En contrepartie, le groupe fournira un soutien technique, financier et marketing aux start-up, en amont ou en aval de la preuve de concept commercial de leur innovation.

Accélérer la phase de développement des solutions

Pour illustrer les avantages de cette approche, Segula met en avant son partenariat démarré en 2016 avec l’entreprise Diota, spécialiste des technologies de réalité augmentée. « Cette collaboration nous a fait gagner trois ans de R&D, et a nettement raccourci le temps de mise sur le marché des produits, soutient Stéphane Parpinelli. Ce succès nous a incité à créer une nouvelle business unit dans le domaine de la réalité augmentée ». Une expérience que le groupe souhaiterait vivement réitérer.

Plusieurs entreprises sont déjà inscrites dans ce programme, comme Assystom, spécialiste de la surveillance par capteurs des équipements de production, Novéup, créateur de robots d’assistance aux personnes, Laevo, société néerlandaise concevant des exosquelettes, ou encore le créateur d’éoliennes de toit Wind my Roof.  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bourget, digitalisation de l'énergie, F1 en réalité virtuelle : les innovations qui redonnent le sourire !

Bourget, digitalisation de l'énergie, F1 en réalité virtuelle : les innovations qui redonnent le sourire !

C'est officiellement l'été depuis quelques jours, mais les cerveaux ne se sont pas mis en grêve d'idées. La[…]

"La principale qualité pour innover ? La naïveté", Gaël Langevin, fondateur de InMoov

"La principale qualité pour innover ? La naïveté", Gaël Langevin, fondateur de InMoov

[Mosaïque interactive] 10 innovations qui vont tout changer

Dossiers

[Mosaïque interactive] 10 innovations qui vont tout changer

Open innovation : vive le vol en escadrille !

Open innovation : vive le vol en escadrille !

Plus d'articles