Nous suivre Industrie Techno

Mondial de l'Automobile 2010

Ségula participe à la conception de la 1ère monoplace électrique de compétition

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Ségula participe à la conception de la 1ère monoplace électrique de compétition

0 à 100 km/h en 3 secondes, 250 km/h en vitesse de pointe, 20 à 25 minutes d'autonomie, on se rapproche des performances de la F3.

© DR

Le projet de monoplace de compétition Electric Formula EF01 est maintenant bien réel, puisque la voiture a fait ses premiers tours de roues à Magny-Cours et au Mans. Retour sur la genèse d’un développement qui a duré deux ans et demi.

Le Mondial de l’Automobile a été l’occasion de découvrir l’Electric Formula EF01 sur le stand de Ségula Technologies. Il s’agit de la première monoplace à propulsion entièrement électrique de très haut niveau sportif, conçue avec l’objectif d’égaler les performances de sa prestigieuse cousine Formule 3 et son moteur thermique.

Lors de ses premiers tours de roues sur le circuit de Formule 1 de Magny-Cours il y a une quinzaine de jours avec Jules Bianchi, puis sur le circuit Bugatti au Mans la semaine suivante aux mains d’Alexandre Prémat, l’EF01 est d’ores et déjà apparue à tous les acteurs impliqués comme une monoplace disposant effectivement du potentiel pour relever cet ambitieux défi. Avec un 0 à 100 km/h en 3 secondes et une vitesse de pointe supérieure à 250 km/h, l’EF01 est dès aujourd’hui la monoplace électrique sportive de circuit la plus rapide au monde.

A travers ces premiers roulages concluants, l’EF01 vient de franchir une étape déterminante en matière d’innovation technique et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour le sport automobile. En effet, l’EF01 développé par Formulec, une société spécialisée dans les projets automobiles sportifs de haut niveau impliquant les nouvelles technologies et les énergies alternatives, ouvre concrètement la voie à une compétition automobile de nouvelle génération, plus innovante, et adaptée à l'évolution du marché automobile. L’EF01 démontre ainsi que vitesse et efficacité peuvent aussi rimer avec respect de l’environnement et développement durable.

Un projet ambitieux et novateur

La coordination technique générale de l’EF01 a été assurée par Ségula Matra Technologies, branche Automobile de Ségula Technologies qui, avec Formulec, souhaite appliquer les technologies les plus avancées en matière de propulsion électrique à l’univers de la compétition automobile de haut niveau, en particulier à celui d’une monoplace de nouvelle génération.

De nombreuses innovations technologiques ont dû être apportées pour concevoir cette monoplace, et en premier lieu, une architecture totalement compacte et intégrée, avec une répartition des batteries optimisée autour de la voiture. Mais de nouveaux champs d’investigation verront le jour pour tous les acteurs impliqués dans cet ambitieux projet. Ils permettront d’accélérer la recherche, d’améliorer l’efficacité des solutions proposées en matière de propulsion électrique et, le cas échéant, de les adapter sur les voitures utilisées demain. Au final, la vocation sportive et spectaculaire de la course automobile sera encore renforcée par sa dimension technologique. Plus que jamais, Formulec et l’EF01 contribuent, dans leur domaine, à faire aussi du sport automobile de haut niveau un laboratoire de technologies nouvelles résolument tournées vers l’avenir.

De nombreux partenaires

Soutenue financièrement par le Conseil Général des Yvelines, la mise au point de l’EF01 aura duré deux ans et demi. Elle réunit aujourd’hui les meilleures compétences au niveau international.

Ségula Matra Technologies a confié la conception de l’EF01 à des hommes au fait de la propulsion automobile électrique, ayant également à leur actif une autre expérience couronnée de succès dans le domaine de la compétition électrique avec l’Andros Car.

S’agissant de l’architecture de la voiture, et notamment de son développement aérodynamique et thermique, c’est directement en F1, dans l’univers technologique sportif le plus performant, que Formulec et Ségula Matra Technologies sont allés chercher les compétences. Un accord a été passé avec Brawn GP, devenu depuis Mercedes GP, pour réaliser le premier prototype EF01, dont une maquette à 40 % a eu les honneurs de la soufflerie de Brackley.

D’autres grands noms de l’industrie automobile et de l’énergie électrique ont apporté une contribution directe et très active à la genèse de cet ambitieux projet. Ils attestent des nombreux espoirs placés dans l’EF01 et dans ses développements futurs.

Ainsi Siemens a fournit les deux moteurs électriques de l’EF01. SAFT a utilisé son expérience dans le domaine des industries de l’aéronautique, de la défense et de l’espace, ainsi que son savoir-faire de plus de 15 ans dans les batteries lithium-ion pour réaliser un système-batterie spécifiquement dédié à l’EF01. Michelin a su adapter à la puissance et au couple des moteurs de l’EF01 les avantages des nouveaux pneumatiques économes en énergie, qui sont montés sur des jantes développées spécifiquement par OZ.

ART Grand Prix, écurie la plus titrée ces dernières années en GP2, GP3 et Formule 3 Euroseries, accompagne activement le développement de l’EF01 et assure son exploitation. Hewland, premier fournisseur de boites de vitesses pour la compétition automobile, a développé pour l’occasion une transmission à deux rapports avec un dispositif ‘‘push to pass’’, unique dans sa conception. Enfin, les systèmes d'acquisition 2D, distribués par la société Sigmalis, se chargent de l’acquisition de mesures et de la télémétrie, essentielles pour recueillir et analyser les très nombreuses données à exploiter.

Avec une vitesse maximale supérieure à 250 km/h, l’EF01 offre un niveau de performances très élevé, analogue à celui d’une Formule 3 à moteur thermique. A la fin de son développement, l’EF01 offrira en course, en fonction des circuits, une autonomie de 20 à 25 minutes. Ce qui devrait permettre l’organisation de courses spectaculaires.

La perspective d’un Championnat

Dès 2011, dans le cadre d’événements spécifiques ou en lever de rideau sur de nombreux circuits à travers le monde, l’EF01 pourra présenter son potentiel de performances. Une Série mondiale Formulec, composée d’une dizaine d’épreuves par an, devrait voir le jour l’année suivante, en 2012, et se poursuivra en 2013. Elle permettra à des pilotes de se mesurer au volant d’EF01 sur les cinq continents.

Enfin, dès que les innombrables enseignements techniques et sportifs auront permis de valider un règlement adéquat, Formulec deviendra un Championnat ouvert à tous les constructeurs qui auront développé une monoplace électrique conforme à ce règlement.
Et nombre de constructeurs automobiles qui entendent développer les ventes de voitures électriques ‘‘grand public’’, semblent aussi intéressés par la ‘‘compétition électrique’’. D’ores et déjà, la plupart rivalisent d’imagination pour relever ce défi. L’enjeu est d’importance car l’innovation est au cœur de ce nouveau challenge, une façon pour chacun d’enrichir son propre ‘‘ADN technologique’’ en la matière à travers d’importants investissements en recherche et développement.

Formulec proposera donc, aux industriels et aux constructeurs automobiles, un Championnat résolument novateur dans lequel chacun pourra faire la preuve de son engagement dans cette profonde mutation.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.formulec.org & http://www.segula.fr 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Plus d'articles