Nous suivre Industrie Techno

Sécurité alimentaire - Le stockage des céréales sous haute surveillance

Rédaction Industrie et Technologies
A l'aide d'une technologie acoustique, le capteur EWD détecte, classifie et quantifie les principaux types de ravageurs présents dans les stocks céréaliers.

?  Le temps de l'utilisation du tamis pour déterminer si un stock de céréales est infesté ou non de ravageurs pourrait bientôt être révolu. Aujourd'hui, le capteur EWD 2002 (Early Warning Diagnosis) détecte, classifie et estime la densité d'insectes - charançons, alucites, etc. - présents dans un stock de céréales.

"En France, 3 % des camions livrant des céréales sont infestés" souligne Bernard Tomasini, Directeur général de Systelia Technologies (www.systelia.fr), développeur du produit. Aujourd'hui, l'utilisation du tamis n'est efficace que lorsque le stock contient plus de 4000 insectes / m3 et surtout, elle ne permet pas de détecter les larves.

En analysant la signature acoustique des ravageurs, EWD 2002 peut détecter moins de 40 insectes / m3 y compris les larves. "Leur déplacement dans les graines génère des sons significatifs qui peuvent être identifiés" précise Bernard Tomasini.

Deux minutes d'acquisition du signal suffisent pour discriminer les larves des adultes ainsi que les différentes espèces présentes. Les trois étages de capteurs permettent d'analyser 100 kg de céréales, blé dur ou tendre, maïs, orge ou riz, in situ.

"La détection précoce des insectes permet d'adapter voire de limiter les traitements insecticides préventifs et donc de minimiser les pertes liées à l'infestation" souligne Bernard Tomasini qui estime que trois mois suffisent à amortir le coût du capteur de 10 000 euros maximum.

Testé par de nombreux industriels, il sera commercialisé dès le premier trimestre 2003.
SC

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un concours pour doper la cybersécurité des industries agroalimentaires et navales

Un concours pour doper la cybersécurité des industries agroalimentaires et navales

Le Village by CA Finistère, accélérateur de start-up du Crédit agricole installé à Brest, s’associe[…]

27/08/2019 | NavalThales
La robotique agricole en forum international à Toulouse

La robotique agricole en forum international à Toulouse

Le MIT détecte les aliments contaminés grâce aux étiquettes RFID

Le MIT détecte les aliments contaminés grâce aux étiquettes RFID

L’IA au service des offres promotionnelles de l'agroalimentaire

L’IA au service des offres promotionnelles de l'agroalimentaire

Plus d'articles