Nous suivre Industrie Techno

Schneider mise sur l’Internet par la prise électrique

Industrie et Technologies
Le groupe français se renforce dans la communication par courants porteurs en rachetant le suédois Ilevo.

Pour renforcer sa position dans le domaine des courants porteurs en ligne (CPL), Schneider Electric vient d’acquérir la société Ilevo, une spin-off d’Ericsson basée à Karlstad en Suède.

Une nouvelle entité, Schneider Electric Powerline Communications, est créée sur la base de cette acquisition. L’objectif du groupe français est d’en faire l’acteur de référence en Europe dans le domaine de la communication à haut débit par CPL.

Les CPL, qui consistent à superposer sur l’onde de courant un signal haute fréquence, est une technique ancienne de transmission de données sur les lignes électriques. Remise récemment au goût du jour par les équipementiers télécoms pour l’accès à haut débit à Internet par la prise électrique, elle a fait couler beaucoup d’encre. L’énorme espoir qu’elle suscité a laissé la place à un bilan plutôt mitigé. Notamment en Allemagne où l’aventure de électricien RWE s’est terminé par un échec commercial.

Jean Kieffer, directeur du marché énergie et infrastructure de Schneider Electric, est cependant convaincu que cette technologie arrive aujourd’hui à maturité et qu’elle est désormais prête à un déploiement commercial viable.

Les performances soutiennent la comparaison avec les autres moyens d’accès à haut débit à Internet : jusqu’à 45 Mbit/s en théorie (20 à 25 Mbit/s dans la réalité, partagé par le nombre d’utilisateurs simultanés). Son objectif : installer à l’horizon 2006 près de 500 000 points de connexion à Internet.

La technologie est perçue comme une alternative au satellite pour le désenclavement numérique du territoire, amenant l’Internet à haut débit sur des territoires où il n’existe aucune offre ADSL ou câble. Contrairement au passé, elle n’est plus considérée comme la panacée.

Chez Schneider Electric, qui détient aussi EasyPlug, une société commune avec Thomson, ciblant le marché grand public, les CPL complètent les autres technologies comme la boule locale radio ou le satellite. «C’est seulement dans 10% des cas, qu’elle s’avère la mieux adaptée

Cette technologie est expérimentée par de nombreuses collectivités locales. Le département de la Manche, par exemple, l’évalue à coté d’autres technologies pour le désenclavement numérique de son territoire. Tous les collèges du département ainsi que la commune de la Haye du Puits sont desservis par ce biais avec un débit symétrique de 1 Mbit/s par client. Selon les responsables de la collectivité, l’expérience est un succès. Elle devrait laisser la place à une offre commerciale cet automne.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus
- Lire le communiqué Schneider à http://www.schneider-electric.com/fr/actualites/
a5_b.php3?FICHE=1114


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles