Nous suivre Industrie Techno

Schneider Electric passe au polyamide ignifugé clair pour ses boîtiers

Jean-François Preveraud
Schneider Electric passe au polyamide ignifugé clair pour ses boîtiers

Une combinaison de propriétés intéressantes pour un nouveau matériau.

© DR

Le fabricant de composants électriques retient une nouvelle matière de BASF pour l’injection de ses boîtiers. Ce polyamide 6.10 de couleur claire est ignifugé sans additifs halogénés, résistant aux produits chimiques avec une faible absorption d'eau et est fabriqué à partir de ressources renouvelables.

Schneider Electric, spécialiste des équipements pour la gestion de l'énergie, vient d’approuver le nouvel Ultramid FRee S3U40G5 Balance de BASF dans le cadre de sa démarche interne d'essai des matières plastiques.

Cette nouvelle gamme de matières plastiques ignifugées Ultramid FRee combine trois caractéristiques-clés : en plus d’une excellente résistance à la propagation des flammes, qui est obtenue sans additifs contenant des halogènes, elle permet une palette de couleurs naturelles claires.

Cette dernière caractéristique est de plus en plus recherchée dans l'industrie des composants électriques. En effet, les fabricants utilisent une palette diversifiée de couleurs, généralement claires, pour établir des correspondances entre le produit et certaines applications. De plus, ces couleurs pastel s'inscrivent parfaitement dans la tendance actuelle, qui privilégie les composants toujours plus clairs, presque blancs.

« Nous avons soumis le produit à des contrôles poussés de sorte qu'il peut désormais être utilisé pour la production en série d'applications comme les coupe-circuits, les prises électriques et les boîtiers de commutateurs », précise Alexander Siegrist, responsable des produits innovants chez Schneider Electric. « En plus de l'ignifugation combinée aux couleurs claires et à l'absence d’ignifugeants halogénés, BASF propose ces caractéristiques dans un polyamide résistant aux produits chimiques avec une faible absorption d'eau et majoritairement fabriqué (à plus de 60 %) à partir de ressources renouvelables ».

Pour BASF aussi, il s’agit d’une première. « Pour répondre aux demandes spécifiques de la clientèle, nos chercheurs sont parvenus pour la première fois à mettre en synergie plusieurs propriétés nouvelles dans un produit », explique Willy Hoven-Nievelstein, responsable de l'unité Engineering Plastics Europe. « Pour créer l’Ultramid S3U40G5 Balance, la nouvelle approche des retardateurs de flammes ‘‘FRee’’ a été intégrée pour la première fois dans l’un de nos nouveaux produits PA 6.10. De cette façon, nous sommes capable d’élaborer des matériaux ‘‘sur mesure’’ en allant chercher dans notre catalogue de propriétés novatrices ».

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.schneider-electric.fr & http://www.basf.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles