Nous suivre Industrie Techno

Scandale Volkswagen : Porsche utiliserait-il aussi des logiciels tricheurs ?

Scandale Volkswagen : Porsche utiliserait-il aussi des logiciels tricheurs ?

La voiture du peuple n'est pas la seule marque à cacher un logiciel de fraude. Après Audi, Skoda et Seat, c'est au tour de Porsche d'être mis sur la sellette.

© DR

La crise des logiciels trichant lors des tests de pollution semblait s’être stabilisée, il n’en est rien. Lundi, l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA), révélait que la fraude pourrait toucher des moteurs plus puissants que les 2,0L diesel à l’origine du scandale. Volkswagen a dans un premier temps démenti l’information. Mardi, cependant, l’entreprise a annoncé avoir découvert lors d’une enquête interne des irrégularités dans les taux de CO2 rejeté par 800 000 voitures.

Après les logiciels masquant les émissions de NOx dont nous vous parlions ici, les enquêtes américaines pourraient découvrir d’autres logiciels tricheurs. La présence de multiples fraudes au sein des dispositifs auxiliaires de contrôle des émissions (AECD) avaient été révélées lors de l’audition de Michael Horn, président de la branche américaine de Volkswagen, devant le Congrès américain, le jeudi 8 octobre dernier. Mais cette fois ci, les dispositifs de contrôle incriminés sont présents sur d’autres modèles, plus puissants, ceux d’Audi et de Porsche. Si la révélation faite lundi 2 novembre par l’agence américaine s’avère exacte, ce sont aujourd’hui des blocs V6 de 3,0L qui seraient concernés.

La marque allemande a pour l’instant démenti, mais les ventes de Porsche Cayenne des modèles de 2014 à 2016 ont été suspendues. L’enquête interne, débutée à la suite des premières révélations commencent à porter ses fruits. Volkswagen a ainsi annoncé que des irrégularités de mesure de CO2 avaient été découvertes sur 800 000 véhicules. Ce problème a pour l’instant été découvert sur des moteurs diesel 1,4L, 1,6L et 2,0L présents sur des modèles de VW, Skoda, Audi et Seat. Un moteur essence implanté sur 98 000 véhicules serait également suspecté.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Pour la quasi-totalité des acteurs, l’heure n’est plus aux promesses de Gascons[…]

23/10/2020 | TransportGoogle
Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Batteries Lithium-ion : une vague de gigafactories déferle sur l'Europe

Batteries Lithium-ion : une vague de gigafactories déferle sur l'Europe

Plus d'articles