Nous suivre Industrie Techno

Sapiens veut révolutionner la stimulation cérébrale profonde

Jean-François Preveraud
Sapiens veut révolutionner la stimulation cérébrale profonde

Rendre le traitement moins pénible aux malades

© DR

La spin off de Philips Research lève 13 millions d’euros pour financer le développement de son système novateur de stimulation cérébrale directionnelle et de programmation guidée par l'image.

Sapiens Steering Brain Stimulation GmbH, un spin off de Philips Research, vient de réunir un premier tour de financement de 13 millions d’euros pour développer son système de stimulation cérébrale profonde (SCP) qu’il entend utiliser dans un premier temps pour la maladie de Parkinson.

La SCP repose sur l'administration d'impulsions électriques légères dans des régions spécifiques du cerveau, par l'intermédiaire de sondes connectées à un micro-stimulateur implanté en sous-cutané.

Le système de SCP développé par Sapiens est caractérisé par sa haute résolution et sa compatibilité avec l'IRM. La sonde implantée permettra de diriger le champ électrique de manière beaucoup plus précise vers la zone du cerveau visée et des logiciels permettront une implantation plus sûre et plus rapide.

Les logiciels de navigation créent une carte du cerveau du patient et aident le chirurgien à déterminer la trajectoire d'implantation idéale, en évitant des structures critiques telles que les vaisseaux sanguins. La sonde de Sapiens sera une grille de multiples électrodes miniatures qui pourront être activées indépendamment, permettant de diriger les impulsions électriques vers la région cible désirée. Le logiciel guidé par l'imagerie contrôle la distribution du courant électrique délivré par la sonde, le dirige vers la région du cerveau voulue et l'adapte par la suite en fonction des effets cliniques observés.

Ainsi le système innovant de Sapiens a pour objectif de réduire le temps, les ressources et le coût de cette procédure chirurgicale complexe qu'est la SCP.

Les trois fondateurs, Michel Decré, Hubert Martens et Sjaak Deckers ont initié et mené le développement du projet au sein de Philips Research de 2006 jusqu'à ce jour. « Ce tour de financement est un vrai témoignage du potentiel de notre technologie et du travail accompli par l'équipe de Sapiens jusqu'à présent », a estimé Sjaak Deckers, fondateur et Directeur Général de Sapiens lors de la signature de cet accord.

Le tour de table a été mené par Wellington Partners (WP) et Edmond de Rothschild Investment Partners (EdRIP), et complété par Life Sciences Partners (LSP). Philips et NeuroNexus Technologies Inc. deviennent actionnaires minoritaires de Sapiens par suite de leur contribution au développement du système de Sapiens et des technologies sous-jacentes. Cette levée de fonds permettra à la société de continuer le développement de son système et de son logiciel innovants de stimulation cérébrale, de valider son efficacité chez le patient et d'obtenir son autorisation de mise sur le marché en Europe.

La SCP est appliquée au traitement de la maladie de Parkinson, des dystonies, des troubles obsessionnels compulsifs et plus récemment de l'épilepsie. Elle pourrait aussi être étendue à l'avenir à d'autres indications neurologiques et psychiatriques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.sapiensneuro.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

La jeune pousse Fashion Data, fondée en 2019, a remporté les Trophées de l’innovation dans la catégorie start-up,[…]

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Plus d'articles