Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Samsung voudrait connecter la planète avec 4 600 micro-satellites

Samsung voudrait connecter la planète avec 4 600 micro-satellites

Le géant sud-coréen a publié une étude scientifique dans laquelle il présente un projet d'une constellation de 4 600 micro-satellites pour connecter la planète. Le serial entrepreneur Elon Musk et l'entreprise américaine OneWeb planchent déjà sur des approches similaires. 

Après Google et ses ballons Loon et Facebook et ses drones solaires, c’est au tour de Samsung de vouloir apporter Internet aux 4 milliards de personnes sur la planète qui n’y ont pas encore accès.

Le géant sud-coréen a récemment publié une étude scientifique, repérée par le site ExtremeTech, où est présentée une constellation de 4600 micro-satellites low cost. Le dispositif pourrait s'appuyer sur plusieurs bandes de fréquences radio, afin de délivrer une connexion optimale. L'objectif est de pouvoir gérer environ 1 téraoctet de données par seconde et un milliard de terraoctets de données par mois, soit une capacité suffisante pour supporter le trafic de données mobiles attendu pour 2028.

Le rapport intitulé « Mobile Internet from the Heavens » précise que les satellites seraient placés en orbite basse, (LEO pour Low earth orbit), afin de contourner les problèmes de latence rencontrés avec les satellites actuels, dont la plupart se situe à 35 000 kilomètres d'altitude. Toujours selon le document, les satellites n’auraient pas de position fixe mais se déplaceraient en permanence pour quadriller la planète.

Le site Engadgetqui rapporte également l’information, rappelle qu’il ne s’agit pas d’une feuille de route mais d’une simple proposition. La publication ne précise pas, en effet, si Samsung compte se lancer lui-même dans la construction d’un tel dispositif.

Par ailleurs, le sud-coréen n’est pas le seul à étudier la piste des satellites pour connecter la planète. En décembre dernier, le Wall Street Journal, révélait les ambitions d’Elon Musk en la matière. Selon le quotidien économique, le serial entrepreneur compterait mettre au point, avec l’aide de Google, une flotte de 700 satellites pesant moins de 113 kg pour apporter une connexion Internet dans les régions du globe les plus reculées. En partenariat avec Airbus Defence and Space, l’entreprise américaine OneWeb, compte, pour sa part, déployer 648 micro-satellites de moins de 150 kg. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Avis d'expert

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Comment des hackers parviennent-ils à s’infiltrer dans les systèmes d’opération des centrales[…]

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles