Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Samsung présente des batteries flexibles pour montres et vêtements connectés

Samsung présente des batteries flexibles pour montres et vêtements connectés

Les batteries flexibles de Samsung présentées au salon coréen Interbattery 2015

© phonandroid.com

Des batteries souples ont été présentées par Samsung lors du salon Interbattery. Elle sont conçues pour s'intégrer à des vêtements connectés, ou à des montres intelligentes, dont le marché devrait s'envoler dans les prochaines années.

Samsung a dévoilé lors du salon Interbattery (Séoul, Corée du Sud), deux prototypes de batteries flexibles, relate le site Phonandroid. La première de ces batteries, Stripe, a une épaisseur de 0,3 mm. Elle pourrait ainsi facilement s’intégrer dans des vêtements connectés et se conformer à tous types d’accessoires : montres, bracelets, bandeaux, t-shirt, etc. La seconde, Band, est davantage destinée aux montres connectées et pourrait leur permettre d’offrir une autonomie supplémentaire de 50 % aux smartwatch. D’ici 2020, 100 millions de ces montres intelligentes devraient être commercialisées. Les deux batteries se présentent sous formes de bandes qui ont subi jusqu’à 50 000 tests de pliage.

De nombreux projets de batterie flexibles

Il faut noter que Samsung avait déjà communiqué en 2014 sur l’existence de ces batteries. Et si la firme coréenne en a dit un peu plus sur les prototypes, elle n’a pas davantage communiqué sur le début de la commercialisation de telles batteries.

L’annonce augure de belles perspectives pour l’électronique flexible.  Le Coréen a également dévoilé un smartphone fonctionnant avec les deux types de batteries. Samsung est loin d’être le seul présent sur ce type de technologies. Il fait la course avec LG, lequel communique depuis deux ans sur une batterie flexible se présentant comme un câble. Et nombreux sont les autres acteurs présents sur le coup. A titre d'exemple, en 2013, une batterie rechargeable par induction avait été mise au point par des chercheurs méricains. La start-up californienne Imprint Energy ambitionnait quant à elle de sortir dès 2015 des batteries d’un nouveau genre. En optant pour le zinc plutôt que pour le lithium, elle a réussi à fabriquer par impression des batteries flexibles et rechargeables.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Grâce à la poursuite d’un partenariat avec Sony, le capteur de vision dynamique de la sart-up Prophesee accède à la[…]

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Plus d'articles