Nous suivre Industrie Techno

Samsung et LG à l'assaut du marché des cellules solaires

Ridha Loukil
Samsung et LG à l'assaut du marché des cellules solaires

Après les écrans LCD, les panneaux photovoltaiques à couches minces ?

© Saint Gobain Solar

Les deux géants coréens de l’électronique débutent la production en série de panneaux photovoltaiques à couches minces. Une entrée de nature à accélérer la banalisation de cette technologie. Mais réussiront-ils à prendre ce marché comme ils l'ont fait avec celui des écrans LCD ?

L’industrie des panneaux photovoltaïques connaît un tournant. Deux géants de l’électronique et pas des moindres font leur entrée : Samsung Electronics et LG Electronics. Les deux groupes coréens se lancent dans la production en série de cellules solaires à couche mince sur la base de leurs propres technologies. Ils ont pour cela converti des lignes utilisées jusqu’ici pour la fabrication d’écrans plasma. Ils présenteront leurs premiers produits au salon EXPO Solar ( http://www.exposolar.org), qui se déroulera au centre des expositions Kintex, en Corée du Sud, du 03 au 05 février 2010.

Samsung Electronics et LG Electronics ne sont pas les premiers industriels coréens à aborder ce marché. D’autres acteurs locaux sont déjà présents. Hyundai Heavy Industries, par exemple, dispose déjà d’une grande usine en Corée du Sud. Il vise un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars en 2014.

Mais l’arrivée des deux plus grandes stars de l’électronique coréenne dans ce secteur est plus emblématique. Par leurs capacités exceptionnelles de réduction des coûts de production, d’innovation et de marketing, ils ont le potentiel pour donner un sérieux coup d’accélérateur à cette industrie, à l’instar de ce qu’ils ont fait dans les écrans plats ou la télévision numérique. 

L’exemple de la télévision à écran LCD est révélateur. Le japonais Sharp a été pionnier dans ce domaine en défrichant le marché de 1995 à 2001. Et c’est l’arrivée massive de Samsung Electronics et LG Electronics qui a fait exploser le marché. Parce qu’ils ont su réduire plus rapidement les coûts et aller plus loin dans l’innovation. En cinq ans, le vieux tube cathodique est oublié. Le même scénario pourrait se répéter dans les panneaux solaires.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Dossiers

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Les laboratoires de l’IFP Énergies nouvelles misent sur le captage et le stockage du CO2 pour décarboner l’industrie lourde.[…]

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

[Dossier CO2] Décarbonation de l'industrie : les cimentiers en quête de la bonne formule

[Dossier CO2] Décarbonation de l'industrie : les cimentiers en quête de la bonne formule

[Dossier CO2] « Nous sommes en train de faire notre révolution culturelle pour décarboner l'industrie », estime Philippe Darmayan, Président d'ArcelorMittal France

Interview

[Dossier CO2] « Nous sommes en train de faire notre révolution culturelle pour décarboner l'industrie », estime Philippe Darmayan, Président d'ArcelorMittal France

Plus d'articles