Nous suivre Industrie Techno

Sagem se lance dans la sous-traitance de téléphones mobiles

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Le fabricant français de téléphones mobiles va concevoir et réaliser des terminaux d'entrée de gamme pour Sony Ericsson.


En difficulté sur le marché de la téléphonie mobile, Sagem s'ouvre à la sous-traitance. Parallèlement à l'activité propre à ses produits, elle se dote d'un statut ODM (Original Design Manufacturer) pour la conception et la fabrication de téléphones portables pour d'autres marques. Sony Ericsson est la première marque à devenir son client.

Cette ouverture vise à mieux utiliser les moyens industriels, sous-exploités depuis l'effondrement de la part de la marque française sur le marché. Sagem dispose à Fougères, en Mayenne (53), de la seule usine de téléphones portables de l'Hexagone, à coté de celle de Sony Ericsson à Ribeauvillé, en Alsace. La production serait tombée à 16 millions de mobiles en 2006, contre plus de 20 millions d'unités 5 ans plus tôt.

A l'inverse, Sony Ericsson a plus que jamais le vent en poupe. Dopée par ses téléphones Walkman, qui font aussi office de baladeur MP3, la marque nippo-suédoise a repris en 2006 à LG la quatrième place mondiale, derrière Nokia, Motorola et Samsung. Pour étendre son offre au segment d'entrée de gamme, dont elle était jusqu'ici absente, elle préfère jouer la carte de la qualité et de la proximité en faisant appel à un sous-traitant ODM en Europe, et non pas en Chine ou ailleurs en Asie comme cela se fait souvent dans le secteur.

Une unité de développement, dédiée aux plates-formes de Sony Ericsson, sera créée chez Sagem. Interface entre les deux sociétés, elle vise aussi à favoriser les développements conjoints entre les deux partenaires.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

L'institut allemand Fraunhofer IWM a mis au point une solution aqueuse pouvant remplacer les lubrifiants traditionnels à base d'huile[…]

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

Plus d'articles