Nous suivre Industrie Techno

Safran teste un moteur économisant 15% de carburant !

Safran teste un moteur économisant 15% de carburant !

© Safran

Le groupe français Safran vient de tester un premier démonstrateur d’open-rotor, un moteur d’avion non caréné avec une double hélice contrarotative dont la mise en service est prévue pour après 2030. Ce moteur devrait permettre une économie de carburant de 15% par rapport aux meilleurs turbofans actuels.

Le démonstrateur d’open-rotor que Safran teste en ce moment à Istres, sur un banc d’essai à l’air libre construit spécialement, va consommer 15% de moins que le meilleur moteur actuel, le Leap fabriqué par CFM (société co-détenue par Safran et General Electric). Ce démonstrateur a été développé dans le cadre du programme européen de recherche Clean Sky 2, avec un financement de 65 millions d’euros, sur un total de 200 millions d’euros. Ces essais doivent se poursuivre jusqu’à la fin de l’année pour valider le démonstrateur. Ils consistent notamment à réaliser des démarrages et à augmenter progressivement la puissance, jusqu’à atteindre la plein puissance au décollage. Plus de 1400 mesures seront collectées d’ici la fin de la campagne d’essai. Ensuite, ces données seront comparées avec les résultats des simulations numériques.

>> LIRE AUSSI : Safran peaufine sa roadmap sur le moteur du futur

La rupture technologique offerte par l’open-rotor provient d’une augmentation très forte du taux de dilution, ou by-pass ratio (le rapport entre le volume d’air passant à l’intérieur du moteur et l’air qui passe à l’extérieur). Avec l’open-rotor, il passe à 30 litres pour 1 contre 11 avec le Leap. L’absence de carénage permet d’augmenter la taille des fans donc le by-pass ratio. Plus le by-pass ratio est élevé et meilleure est l’efficacité énergétique du moteur. Le démonstrateur est équipé de deux hélices contrarotatives dont les aubes sont en composite carbone tissé 3D, comme celles du Leap. Il y a également un boitier réducteur fabriqué par l’italien Avio (filiale de GE).

Grâce à des essais en soufflerie réalisés en 2013 à l’Onera, le défi du bruit –qui est l’un des principaux problème des open-rotor, a pu être relevé en optimisant la forme des pales des deux fans. Selon les ingénieurs de Safran, le démonstrateur atteint un niveau de bruit comparable à celui du Leap, ce qui le qualifierait pour équiper un avion actuel en respectant les normes les plus sévères.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vidéo] Zeroavia fait voler son avion électrique à hydrogène pour la première fois

[Vidéo] Zeroavia fait voler son avion électrique à hydrogène pour la première fois

Zeroavia a indiqué le 25 septembre avoir fait voler son avion électrique alimenté grâce à une pile à[…]

Turbine à hydrogène, pile à combustible, stockage cryogénique… les défis technos du futur avion zéro émission d’Airbus

Turbine à hydrogène, pile à combustible, stockage cryogénique… les défis technos du futur avion zéro émission d’Airbus

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

Plus d'articles