Nous suivre Industrie Techno

Safety Line met les avions au régime grâce au big data

Safety Line met les avions au régime grâce au big data

© dr

Pourquoi elle ? Grâce au traitement des Big Data, la solution Opticlimb de Safety Line permettrait de réaliser une économie de carburant de l’ordre de 15 %.

Date de naissance : Fin 2010

Lieu de naissance : Paris (75)

Fondateur : Pierre Journiaux

Secteur d’activité : Aéronautique 

Et si les données des boîtes noires permettaient aux avions d’être moins gourmands en carburant ? C’est sur cette idée que s’est développée la start-up Safety Line. Fondée par Pierre Journiaux, ancien pilote de ligne et directeur d’enquête au Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA), l’entreprise a développé un algorithme basé sur les données de vols pour optimiser la consommation de carburant lors de la phase de montée de l’avion. Phase pendant laquelle l’appareil consomme le plus de carburant et durant laquelle les pilotes maintenaient jusqu’à présent une vitesse constante quelles que soient les conditions météorologiques, la densité de l’air ou la température.

La jeune pousse a démontré qu’effectuer cette phase de décollage avec trois vitesses différentes permettrait de réaliser de nombreuses économies de carburant. La première étape consiste à analyser l’historique des données de vol afin de construire le modèle aérodynamique de l’avion. Grâce aux données collectées, la solution OptiClimb extrait des caractéristiques aérodynamiques précises en utilisant ses propres algorithmes de Machine Learning. Avant le vol, les pilotes entrent les informations nécessaires dans le système : poids actuel, altitude de croisière, température et la pression atmosphérique dans l’aéroport de départ. L’algorithme d’optimisation indique alors le meilleur profil de montée avec les trois vitesses optimales. OptiClimb permettrait ainsi de réaliser une économie de carburant de l’ordre de 15 %. « Cela représente entre 150 000 et 200 000 euros d’économies par avion par an pour une compagnie aérienne », assure Pierre Journiaux.

Après une phase d’expérimentation opérationnelle de quatre mois, Transavia a adopté définitivement la solution OptiClimb en avril dernier. Des expérimentations sont actuellement en cours avec Lufthansa et prochainement avec Aigle Azur et des compagnies brésiliennes. A terme, la start-up entend intégrer directement sa solution dès la conception de l’avion. Safety Line mène actuellement une levée de fonds pour déployer sa solution à l’international. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Cette semaine, vous avez été nombreux à vous intéresser à la technologie d’électrolyse alcaline que[…]

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Plus d'articles