Nous suivre Industrie Techno

Rover Curiosity : un concentré de technologies à la découverte de Mars

Rover Curiosity :  un concentré de technologies à la découverte de Mars

Le rover Curiosity a atteint le sol de la planète Mars

© Nasa

Le rover Curiosity, chargé d'arpenter le sol de la planète rouge pour y détecter d'éventuelles traces de carbone, est un véritable laboratoire sur roues. Il embarque dix instruments scientifiques, dont ChemCam, un spectroscope LIBS développé par une équipe française.

Posé depuis lundi sur la planète Mars, le rover Curiosity a entamé sans encombre sa mission d’exploration, selon les renseignements fournis par l’agence spatiale américaine. Les instruments scientifiques qu’il embarque semblent fonctionner correctement. Notamment la ChemCam (Chemical Camera), l'un des deux instruments français, testé peu après l’arrivée sur le sol martien.

Ce spectromètre est l’un des dix instruments retenus pour embarquer à bord du rover Curiosity de la mission MSL (Mars Science Laboratory), parmi un panel initial de quarante-neuf propositions élaborées par des équipes scientifiques du monde entier sur la base des objectifs scientifiques fixés au rover par la Nasa.

ChemCam permet d’économiser les mouvements du robot astromobile, véritable laboratoire sur roues, en analysant à distance les roches martiennes soumises à un tir laser qui les transforme en plasma. Le rover, chargé de traquer la présence de carbone sur la planète rouge, ne se rapprochera ainsi que des formations jugées dignes d’intérêt, économisant un temps précieux. La technologie sur laquelle repose cet instrument, dite LIBS (Laser Induced Breakdown Spectroscopy), existe depuis les années 1960. Mais pour rendre cette technologie apte au voyage jusqu’à Mars, les scientifiques lui ont fait subir un régime sévère : les instruments de laboratoire pèsent en général quelques dizaines de kilos, contre 700 grammes à peine pour la machine embarquée sur Curiosity.

Muriel de Vericourt

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le New Space Français doit accélérer l’industrialisation de ses technologies », lance Stanislas Maximin, fondateur de Venture Orbital Systems

« Le New Space Français doit accélérer l’industrialisation de ses technologies », lance Stanislas Maximin, fondateur de Venture Orbital Systems

Créée en 2019, Venture Orbital Systems (VOS) s’est lancée dans l’aventure New Space en imaginant un nano-lanceur[…]

20/10/2021 |
Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Comment le consortium « le Kollectiv » veut mettre l’exploitation des données au cœur du NewSpace

Newspace : Les petits lanceurs européens sur les traces de SpaceX

Exclusif

Newspace : Les petits lanceurs européens sur les traces de SpaceX

Newspace, aviation décarbonée, et défense du futur : le programme d’accélération Blast présente sa première cohorte de deeptechs

Newspace, aviation décarbonée, et défense du futur : le programme d’accélération Blast présente sa première cohorte de deeptechs

Plus d'articles