Nous suivre Industrie Techno

RocTool à l'assaut de l'injection plastique

Industrie et  Technologies
La société savoyarde a adapté son procédé de chauffage superficiel de moules pour pièces composites à l'injection plastique. Faibles épaisseurs, suppression des lignes de soudure, réduction de la pression d'injection, amélioration de la rhéologie sont au


RocTool est une société savoyarde créée en 2000 qui développe des process innovants pour le moulage rapide des matériaux. Deux fois lauréate des JEC Composites Awards, l'entreprise a vendu une dizaine de licences de sa technologie brevetée de chauffage par induction de la surface des moules, le Cage System, essentiellement pour des applications de moyennes et grandes séries dans le domaine des composites.

Elle se lance maintenant dans l'injection plastique. « Notre Cage System, qui permet de chauffer puis refroidir un moule en quelques secondes, ouvre des perspectives considérables à la plasturgie : ce qui était irréalisable jusqu'à maintenant en injection plastique devient possible avec ce nouveau procédé », estime Alexandre Guichard, Président de RocTool.

En effet, la technologie du Cage System, qui est développée au Bourget du Lac (73) depuis 2004, permet de réaliser par injection des pièces de très fines épaisseurs, de supprimer les lignes de soudure, de réduire les pressions d'injection (de 30 à 50 %), d'injecter des matériaux réputés "non-injectables", d'améliorer la rhéologie des pièces...

Des résultats prometteurs

Et Alexandre Guichard d'évoquer quelques exemples. « Nous avons récemment réalisé un prototype d'un millimètre d'épaisseur dans un matériau où il est normalement difficile de l'abaisser en dessous de 2,5 mm ». Une véritable aubaine pour les concepteurs et fabricants de pièces en matières plastiques à un moment où la forte demande en matières premières, conjuguée à une hausse rapide de leurs prix, imposent de réduire les quantités de matière utilisées. « Détenir une technologie qui rend possible la réduction des épaisseurs change la donne pour la plasturgie ».

De même pour la disparition des lignes de soudure. « Dans les pièces que nous réalisons, les lignes de soudures sont supprimées et la qualité de surface est incomparable », indique aussi Alexandre Guichard. Par rapport à la technologie "vapeur", la seule technologie qu'il estime véritablement concurrente, les consommations énergétiques sont réduites de 60 % et il n'y a pas de rejet de CO2. La température est plus constante sur la même pièce et le seuil de 130°C, que la vapeur ne peut pas dépasser, est largement franchi. « RocTool a réalisé des pièces par injection de 130 °C à 350°C ! », annonce fièrement Alexandre Guichard.

Le Cage System, adapté à l'injection plastique, devient une alternative pour la production des pièces automobiles de style, tant extérieures qu'intérieures, ainsi que des carrosseries de matériels informatiques et électroniques où la qualité des surfaces est essentielle.

En avance sur le planning

D'excellents résultats techniques qui vont hâter la mise sur le marché du procédé. « Nous pensions lancer la commercialisation de notre nouveau procédé en 2010, mais les récentes avancées techniques nous permettent de le proposer dès aujourd'hui », explique Alexandre Guichard.

« L'arrivée de RocTool dans le domaine de l'injection plastique est une étape très importante pour l'entreprise, orientée jusqu'à présent exclusivement vers le marché des composites. Les enjeux sont considérables, puisque le marché de l'injection plastique est environ 20 fois supérieur à celui des composites », conclu Alexandre Guichard. D'ailleurs des discussions sont en cours avec des partenaires européens pour l'installation d'un démonstrateur.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.roctool.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles