Nous suivre Industrie Techno

Robots flexibles, constellation de satellites, algorithme médical… les innovations qui (re)donnent le sourire

Alexandre Couto
Robots flexibles, constellation de satellites, algorithme médical… les innovations qui (re)donnent le sourire

© Ahmad Rafsanjani

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider à esquisser un sourire. La rédaction d’Industrie & Technologies a repéré pour vous les actualités susceptibles de vous mettre de bonne humeur...Bonne lecture, et bonne semaine !

Des robots inspirés par l'art du découpage japonais

Qui a dit qu’art et robotique ne pouvaient cohabiter ? Les chercheurs de l'université d'Harvard, aux Etats-Unis, ont mis au point un robot flexible en s’inspirant du kirigami, l’art du découpage japonais. La structure souple est enveloppée d’une feuille plastique entaillée au moyen d’un cutter laser. Les petites écailles ainsi formée, en se dépliant et se repliant, permettent au robot de se propulser vers l’avant.

SpaceX donne le coup d'envoi de son internet depuis l'espace

Après le succès retentissant du lancement de sa fusée Falcon Heavy, SpaceX pose les premières briques de son projet d’internet depuis l’espace, Starlink. L’américain a profité de la mise en orbite d’un satellite d’imagerie espagnol pour placer les deux premiers micro-satellites d’une constellation qui en comprendra, à l'horizon 2024, environ 12000 !

Google lit dans les yeux pour prédire les maladies cardiaques

Prédire l’état de santé en sondant les yeux du patient ? Cela pourrait ressembler à un remède de grand-mère sauf qu’il s’agit d’un algorithme mis au point par Google, basé sur le deep learning. En inspectant les structures de l’œil à l’arrière du cristallin, l’intelligence artificielle est capable de déceler un grand nombre de paramètres, indicateurs potentiels d’une maladie cardiovasculaire. Le programme a pu prévoir la maladie dans 70% des cas.

Stelia Aerospace renforce ses panneaux de fuselage grâce à l'impression 3D

L’impression 3D prend de plus en plus en place dans le secteur aéronautique, en particulier dans les éléments de structure. Stelia Aerospace a réalisé en partenariat avec Constellium, l’Ecole centrale de Nantes et CT Ingénierie, un démonstrateur pour montrer la faisabilité du procédé pour la fabrication de raidisseurs sur les panneaux de fuselage. Un dépôt de fil d’aluminium est fusionné au moyen d’un arc électrique, permettant ainsi à l'industriel de se passer des fixations par vis ou par soudure.

Du gaz et de l'engrais venus des déchets

A Saint-Nicolas-du-Tertre, dans le Morbihan, une exploitation agricole a choisi de produire son propre biogaz. S’appuyant sur la fermentation des déchets organiques issus des cultures ou de l’industrie agroalimentaire, ce procédé de méthanisation permet aux exploitants de générer 1117 kW annuel, en électricité et en chaleur. Les résidus en sortie de méthaniseur sont utilisés en tant qu’engrais.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'impression 3D affiche ses ambitions dans l'aérospatial lors de l'Aerospace Additive Manufacturing Summit à Toulouse

L'impression 3D affiche ses ambitions dans l'aérospatial lors de l'Aerospace Additive Manufacturing Summit à Toulouse

L'impression 3D veut confirmer sa percée dans l'aérospatial. La seconde édition de l'Aerospace Additive Manufacturing[…]

06/12/2019 | SpatialSafran
Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Avec un budget record, l'Europe du spatial donne la priorité au climat

Avec un budget record, l'Europe du spatial donne la priorité au climat

Space19+ : le spatial européen joue son avenir à Séville

Space19+ : le spatial européen joue son avenir à Séville

Plus d'articles