Nous suivre Industrie Techno

Robotisation, contrôle à distance et maintenance prédictive : JPB Système accélère son projet d’usine 4.0

Alexandre Couto
Robotisation, contrôle à distance et maintenance prédictive : JPB Système accélère son projet d’usine 4.0

Déjà fortement connectée, la PME JPB Système aura prochainement un nouveau site de production répondant aux critères de l'usine 4.0

© JPB Système

Le fournisseur de pièces pour le secteur aéronautique, JPB Système, a récemment reçu un financement de 1,5 million d’euros dans le cadre du plan France Relance. Cette somme lui permettra d’accélérer son projet d’usine intelligente et connectée dont la mise en activité est prévue pour fin 2022. Elle servira de tremplin à la stratégie de diversification de la PME.

 

Alors que de nombreux projets aéronautiques ont été mis à l’arrêt par la profonde crise qui touche le secteur, JPB Système va accélérer la construction de son usine intelligente. C’est ce qu’a annoncé, mi-février, ce fournisseur de dispositifs auto-freinant pour l’aéronautique et le spatial qui compte débuter les travaux dès cet été près de Villaroche, en Seine-et-Marne.

Quadrupler la capacité de production

Ce projet, estimé à un montant global de 30 millions d’euros, dont 1,5 million sera apporté par l’Etat dans le cadre du plan France Relance, est particulièrement ambitieux : il vise à mettre en place plusieurs unités de production fortement automatisées, faisant la part belle aux outils de maintenance prédictive et aux systèmes de supervision à distance.

 « Cette nouvelle installation de 8000 m2 va nous permettre de multiplier par quatre notre capacité de production sur nos produit historiques », affirme Damien Marc, PDG de la société qu’il a repris en 2009. «  Nous allons également intégrer trois machines d’impression 3D « binder jetting » pour mettre au point des pièces certifiées pour l’aéronautique avec ce procédé ». Cependant, avec une chute d’activité de 30 % lié au ralentissement du trafic aérien, les perspectives de retrouver les volumes de productions d’avant crise sont encore éloignées.

Devenir un acteur des équipements de l’usine 4.0

Mais, derrière ce nouvel outil industriel, qui devrait être opérationnel fin 2022, se trouve la volonté de la PME de diversifier son activité.

JPB Système souhaite en effet montrer son savoir-faire dans le domaine de la digitalisation des outils de production, et se lancer dans la commercialisation de solutions dédiées à l’Usine 4.0. Ingénieur en informatique industrielle, Damien Marc a commencé à travailler dès 2016 à de nouvelles méthodes de production et la plupart des outils numériques qui seront déployés dans la nouvelle usine ont été mis au point en interne.

« Lorsque nous avons voulu intégrer l’ensemble de la production dans notre usine, pour maitriser les cadences et les délais de production, nous nous sommes penchés sur les outils permettant d’assurer la traçabilité du process », explique Damien Marc, « J’ai été surpris de constater que les machines ne communiquaient pas du tout entre elles et que tout devait être rempli manuellement dans un tableur Excel. Nous avions un parc machine très performant, mais très bête ».

Contrôler l’usine avec un smartphone

La PME a donc renforcé ses compétences informatiques et a travaillé à la mise au point de nouveaux protocoles entre les machines de contrôle et les machines de production. Cette démarche s’est accompagnée d’une plus grande automatisation du procédé pour passer d’un poste à un autre. En 2017, l’usine comprenait 6 lignes de production pouvant être pilotées chacune par seulement deux opérateurs. Tous les rapports d’activité des machines peuvent être reçus sur des smartphones et les équipements contrôlés à distance.

Tout récemment, la société s’est lancée dans la conception de capteurs de maintenance prédictive pouvant être facilement placés sur les machines de production. « Ces capteurs sont littéralement à l’écoute des machines. Ils enregistrent les sons et sont capables de détecter une anomalie et de prévenir l’opérateur avant la panne », explique Damien Marc.

Ces solutions dédiés à l’usine 4 .0 seront prochainement commercialisées sous la marque Keyprod et cette activité sera également hébergée sur le nouveau site. « L’usine de Villaroche servira de véritable show-room pour nos deux activités : elle témoignera à la fois de la rigueur apportée à nos pièces aéronautiques et spatiales, et de la performance des techniques de productions que nous déployons », conclut Damien Marc.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au salon Siane, Wyca Robotics met en avant une robotique industrielle « Plug & Play »

Au salon Siane, Wyca Robotics met en avant une robotique industrielle « Plug & Play »

Le français Wyca Robotics dévoile un système de navettes autonomes pour TPE/PME lors du salon de la sous-traitance Siane, qui se[…]

19/10/2021 | Robots
« Les systèmes de vision intelligents sont devenus indissociables de la robotique industrielle », pointe Hervé Henry, PDG de Siléane

« Les systèmes de vision intelligents sont devenus indissociables de la robotique industrielle », pointe Hervé Henry, PDG de Siléane

Cybersécurité industrielle : la convergence IT-OT s’impose

Dossiers

Cybersécurité industrielle : la convergence IT-OT s’impose

[Cahier Technique] Apprendre aux robots à faire face à l'imprévu

[Cahier Technique] Apprendre aux robots à faire face à l'imprévu

Plus d'articles