Nous suivre Industrie Techno

Robotique : les Pays-Bas vainqueur du concours Amazon Picking Challenge

Robotique : les Pays-Bas vainqueur du concours Amazon Picking Challenge

© Capture d'écran - vidéo Youtube

Organisée par le géant du e-commerce depuis 2015, la compétition Amazon Picking Challenge vise à faire émerger des robots capables de manipuler avec adresse des produits aux formes non standardisées. L'équipe des Pays-Bas est parvenue à tirer son épingle du jeu grâce à des algorithmes de deep learning. 

L’équipe de Delft (Pays-Bas) s’est hissée sur la première marche du podium de la deuxième édition de l’Amazon Picking Challenge, qui s’est déroulée, du 30 juin au 3 juillet, à Leipzig (Allemagne) à l’occasion de la Robocup 2016. Lancée l’année dernière, cette compétition vise à faire émerger des robots capables d’identifier, de saisir et de manipuler des produits dont les formes ne sont pas standardisées pour les disposer sur des étagères ou dans des colis à expédier.

Le géant américain de l’e-commerce souhaite, en effet, passer à la vitesse supérieure. Si une armée de robots a déjà envahi ses entrepôts depuis le rachat de la société Kiva Systems en 2012, pour 678 millions de dollars, les engins sont jusqu’à présent uniquement chargés de soulever des étagères de produits pour les convoyer de l’entrepôt vers l’atelier de colisage. En d’autres termes, ils ne sont pas encore capables de réaliser des tâches de ramassage (picking) et d’entreposage (stowing).

C’est autour de ces deux tâches que les équipes de roboticiens se sont affrontées le week-end dernier. L’équipe de Delft, composée de chercheurs de l’Université de technologie de Delft et des membres de l’entreprise Delft Robotics, a remporté haut la main les deux épreuves grâce à l’utilisation d’algorithmes d’apprentissage profond (deep learning). Grâce aux réseaux de neurones, couplés à des caméras 3D, le robot était capable d’étudier et de reconnaître la forme des différents items afin de choisir la meilleure méthode pour les manipuler correctement avec sa pince de préhension ou sa ventouse.

Les robots ne sont toutefois pas encore prêts à remplacer les opérateurs humains. Le bras robotisé de l’équipe de Delft est parvenu à ramasser 100 produits en une heure avec un taux d’échec de 16,7%, contre 400 dans le même laps de temps pour un opérateur humain. Cette performance est toutefois largement supérieure à celle obtenue par le vainqueur de la précédente édition  qui n’avait ramassé que 30 articles en une heure.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Notre-Dame, Sido, Stratolaunch… les meilleures innovations de la semaine

Notre-Dame, Sido, Stratolaunch… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Les préconisations du rapport Bonnell-Simon pour faire de la France un champion de la robotique

Les préconisations du rapport Bonnell-Simon pour faire de la France un champion de la robotique

Sido, drone martien, particules robotiques... les innovations qui (re)donnent le sourire

Sido, drone martien, particules robotiques... les innovations qui (re)donnent le sourire

Des particules robotiques qui collaborent

Des particules robotiques qui collaborent

Plus d'articles