Nous suivre Industrie Techno

Robotique industrielle : Unimate est orphelin

Jean-François Preveraud

Mis à jour le 03/12/2015 à 17h00

Robotique industrielle : Unimate est orphelin

Joseph F. Engelberger (à gauche) lors de la présentation de l'Unimate #001 en 1959.

© DR

L’ingénieur américain Joseph F. Engelberger qui a été à l’origine du premier robot industriel Unimate est décédé le 1er décembre. Outre la robotique industrielle, il favorisa aussi le développement de la robotique dans le domaine hospitalier et des services à la personne.

Né en 1925 à Brooklyn (New-York, USA), le jeune Joseph F. Engelberger, s’est engagé dans l’US Navy à 17 ans et y restera pendant 4 ans. Il servira entre autre sur Bikini Island qui servira de site d’essais pour la mise au point des armes nucléaires. En 1946, il obtiendra un Bachelor of Science Degree in Physics. Il est alors embauché par la société Manning, Maxwell & Moore (MM&M) qui conçoit des systèmes de contrôle pour les centrales nucléaires naissantes et les réacteurs aéronautiques. Il en profitera pour passer un Master of Science Degree in Electrical Engineering qui lui sera délivré en 1949 par la Columbia University de New York City.

En 1956, alors qu’il est toujours chez MM&M, il rencontre George Devol un ingénieur inventeur qui a déposé 3 ans plus tôt un brevet pour un bras robotisé. Les deux hommes vont vite s’associer pour créer en 1957 Consolidated Controls.

En 1959, ils présentent le premier prototype de bras robotisé industriel, l’Unimate #001, qui sera implanté sur une ligne de production dans une fonderie de General Motors situé à Trenton, dans le New Jersey. Il y saisit des pièces métallique à très haute température et de les déplace vers des bains de refroidissement. General Motos, septique au début finira par commander 66 robots. Conforté par ce premier succès, il crée avec George Devol la société Unimation pour développer une gamme de robots industriels. Société qu’il dirigera jusqu’en 1983. Le succès est tel que Kawasaki prendra la licence des Unimate pour le marché asiatique en 1969. Le marché de la robotique industrielle démarre.

Visionnaire, il a également participé à la diffusion de la robotique hors des usines, au sein des hôpitaux notamment, à travers la création de sociétés comme Transitions Research Corporation (TRC) puis HelpMate Robotics, ainsi qu’aux prémices du développement des robots de service avec des applications destinées à l’accompagnement des personnes âgées et handicapées. Joseph F. Engelberger fut l’un des pères de la robotique.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.robotics.org/joseph-engelberger/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pince origami, robots voituriers, plastique bio-recyclé… les meilleures innovations de la semaine

Pince origami, robots voituriers, plastique bio-recyclé… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

A Lyon, Stanley Robotics déploie ses robots voituriers sur le parking de l'aéroport

A Lyon, Stanley Robotics déploie ses robots voituriers sur le parking de l'aéroport

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

[Vidéo] Un préhenseur en origami fait le vide pour saisir des objets

[Vidéo] Un préhenseur en origami fait le vide pour saisir des objets

Plus d'articles