Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Robot anti-calvitie

Charles Foucault

Sujets relatifs :

, ,
Robot anti-calvitie

Visualisation de la sélection d'un cheveu à prélever par le robot Artas.

© DR

La société américaine Restoration Robotics a mis au point un robot qui se substitue au chirurgien pour le prélèvement de cheveux, lors d’une opération visant à contrecarrer une calvitie.

Depuis qu’elle a été présentée, à New-York en 2003, la technique de lutte contre la calvitie dite FUE (follicular unit extraction) se répand dans les cliniques autour du monde. Peu invasive, elle ne laisse aucune cicatrice, d’où son succès. Elle consiste au prélèvement de follicules un par un, dans des zones donneuses (encore pourvues) puis à leur implantation sur les zones chauves. Mais ce prélèvement est long est fastidieux pour le chirurgien, comme pour le patient dont l’anesthésie peut durer plusieurs dizaines d’heures.

Le système Artas, de la société américaine Restoration Robotics, réduit ce temps en automatisant le prélèvement. Les caméras de son bras robotisé analysent chaque follicule de cheveux d’une zone encore pourvue. L’intelligence embarquée définit ceux à prélever en fonction de leur implantation, dans des aires différentes, pour rendre ces prélèvements indétectables après cicatrisation. Le poinçon automatisé récupère ainsi 600 à 700 greffons en une heure, soit trois à quatre fois plus que le ferait un chirurgien entraîné. La greffe sur les parties chauve demeure, elle, manuelle. L’Artas a été validé par la FDA (Food and drug administration), en octobre dernier.

Charles Foucault.


Vidéo du prélèvement de follicules par le système Artas :

                   
 

                          Vision des cameras portées par le bras et de la sélection des follicules à prélever :

                    

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Surveillance des variants : Malgré les annonces, le séquençage français est toujours à la traîne

Surveillance des variants : Malgré les annonces, le séquençage français est toujours à la traîne

En janvier dernier, une montée en charge de la surveillance génomique du Sars-cov-2 est annoncée pour traquer les variants[…]

25/02/2021 | Covid-19Tests Coronavirus
Derrière un plateau trompeur, le variant anglais croît et va bientôt faire exploser les hospitalisations, estime une étude de l'Inserm

Derrière un plateau trompeur, le variant anglais croît et va bientôt faire exploser les hospitalisations, estime une étude de l'Inserm

Hydrogène, Imprimantes 3D, tests salivaires… le best of techno de la semaine

Hydrogène, Imprimantes 3D, tests salivaires… le best of techno de la semaine

Covid-19 : Les tests salivaires RT-PCR enfin autorisés pour des opérations de dépistage ciblé

Covid-19 : Les tests salivaires RT-PCR enfin autorisés pour des opérations de dépistage ciblé

Plus d'articles