Nous suivre Industrie Techno

Robolution Capital : un fonds d’investissement dédié à la robotique de services

Robolution Capital : un fonds d’investissement dédié à la robotique de services

Le robot ne va plus travailler à la place de l'homme mais lui rendre des services

© DR

Considéré comme aussi prometteur que l’Internet au début des années 90, le marché de la robotique de service aujourd’hui naissant attire les investisseurs. Un fonds de 80 M€ vient de voir le jour pour aider les start-up du secteur à démarrer et à croitre.

Bruno Bonnell et ses associés d’Orkos Capital peuvent être satisfaits, ils viennent de lever plus de 80 millions d’Euros lors du premier tour de table pour le financement de leur fonds d’investissement Robolution Capital. « Nous disposons désormais d’une capacité à aider concrètement les sociétés françaises et européennes du secteur, et d’accompagner leur croissance. Face à la concurrence internationale, Robolution Capital permettra, j’en suis certain, de révéler les talents de la robotique européenne », se réjouit Bruno Bonnell. Pour mémoire, Bruno Bonnell est aussi chef du projet robotique faisant partie des 34 Plans de reconquête industrielle annoncés en septembre dernier.

Ce fonds d’investissement, dédié exclusivement à la robotique de services, a pour objectif de contribuer activement au développement du secteur sur le continent européen, en soutenant par ses investissements les entreprises spécialisées sur le marché de la robotique de services, tant domestique que professionnelle. Ses fondateurs estiment que la robotique de services va émerger, à l’instar d’Internet dans les années 90, comme une industrie à part entière avec un impact sur l’ensemble des secteurs d’activité.

Les investissements faits par Robolution Capital devraient être compris entre 300 K€ et 3 M€ par projet. Le fonds couvrira plusieurs phases de maturité, de l’amorçage au capital développement. Ce fonds a pour objectif d’être le moteur de la filière par son accompagnement financier et stratégique des entreprises du secteur. Il agira comme fédérateur et acteur de référence au sein de l’écosystème.

Un marché de 100 milliards d’euros en 2018

Les robots de services de nouvelle génération, dotés de capacités d’actions et d’adaptations autonomes (drones, voitures autonomes, robots de surveillance ou d’inspection, robots médicaux, robots nettoyeurs, robots agricoles, robots d’assistance à la personne, robots majordomes, robot de construction…) annoncent une véritable rupture dans les modes de vie quotidiens et les pratiques professionnelles. « L’émergence du marché des objets intelligents a déjà commencé et marque la première étape de cette ‘‘robolution’’ », estiment les parrains du projet. Et de citer les prévisions de l’International Federation of Robotics (IFR) qui estime que le marché de la robotique de services a atteint 17 milliards d’euros en 2013 et devrait atteindre 100 milliards d’euros en 2018.

Dans ce contexte euphorique, aux côtés du Fonds Européen d’Investissement et de Bpifrance, des acteurs industriels et institutionnels tels qu’AG2R La Mondiale, Orange, EDF et Thales, ainsi qu’un certain nombre d’investisseurs individuels, ont décidé d’accompagner l’initiative Robolution Capital. La taille de ce fonds pourrait être rapidement portée à 100M€.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.robolutioncapital.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers des membres prosthétiques toujours plus humains

Vers des membres prosthétiques toujours plus humains

Lors de la conférence internationale Humanoids 2020, qui s'est déroulée du 19 au 21 juillet, le chercheur italien Antonio[…]

22/07/2021 | SantéRobots
[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Arrivée à maturité, l'impression 3D céramique gagne les applications techniques

Arrivée à maturité, l'impression 3D céramique gagne les applications techniques

Bosch inaugure son usine 4.0 de puces à 1 milliard d'euros en Allemagne

Bosch inaugure son usine 4.0 de puces à 1 milliard d'euros en Allemagne

Plus d'articles