Nous suivre Industrie Techno

Rexam remplace ses lampes à vapeur de mercure par des LED

Jean-François Preveraud
Rexam remplace ses lampes à vapeur de mercure par des LED

Diminuer la maintenance dans des endroits difficiles d'acces.

© DR

Le fabricant de cannettes pour boisson remplace 340 lampes à vapeur de mercure de 400 W par des luminaires de 150 W à LED. Il réduit ainsi sa facture énergétique de 60 %, diminue ses coûts de maintenance et procure une lumière de meilleure qualité à ses employés. Un projet amorti en un peu plus de 2 ans.

Rexam, l'un des principaux groupes mondiaux sur le secteur de l'emballage des produits de consommation, a choisi de remplacer l’éclairage par lampes à vapeur de mercure de son usine britannique de Milton Keynes par un éclairage à LED.

Cette usine qui fonctionne 24H/24, 7j/7, produit 4,5 millions de cannettes métalliques par jour à destination du Royaume-Uni et d’Europe du nord. Suite à plusieurs incidents avec les lampes à vapeur de mercure dans d’autres usines du groupe, il a été décidé de protéger ou de changer les 340 lampes à vapeur de mercure de 400 W du site de Milton Keynes.

L’éclairage à LED s’est imposé comme une alternative moins énergivore et plus sécurisante. Le modèle de luminaire à LED High Bay DuroSite de 150 W proposé par Dialight a été retenu parmi 6 propositions après trois mois de tests.

Le remplacement des lampes à vapeur de mercure était d’autant plus périlleux qu’elles étaient placées à 8 mètres du sol, derrière des convoyeurs et des portiques qui rendaient leur accès difficile. Autant d’éléments qui alourdissaient la facture de la maintenance, car Rexam devant faire appel à un spécialiste des travaux dans les endroits difficiles d’accès pour un coût de plus de 900 euros par jour. A cela s’ajoutait une durée de vie des lampes à vapeur de mercure de deux à trois ans, soit 40 interventions par an pour remplacer les lampes qui tombaient en panne ou qui étaient sur le point de le faire.

Réduire de 60 % la consommation

Les nouveaux éclairages à LED ont été installés dans l’unité de production et les entrepôts. Stuart Macey, Electrical Supervisor, a calculé que le remplacement des lampes à vapeur de mercure par des éclairages à LED réduisait la consommation de l’entreprise de 1 100 kWh à 433 kWh sur une année, soit une économie de plus de 53 000 euros par an, au tarif de 7 centimes d’euros le kWh. Il estime un retour sur investissement en un peu plus de deux ans. D’autres économies se feront sur la maintenance qui est grandement réduite avec l’éclairage à LED, garanti 5 ans et pouvant fonctionner plus de 10 ans.

Globalement les besoins énergétiques ont été réduits de 60 % et les émissions de CO2 diminuent de 460 tonnes par an, tout en améliorant la qualité de l’éclairage, notamment dans les entrepôts. « Auparavant, la luminosité y était relativement faible, mais maintenant, nos employés trouvent la lumière reposante et bien meilleure pour les yeux, car elle se rapproche de la lumière du jour. Comme il s’agit du dernier espace où nous pouvons contrôler la qualité des produits, l’éclairage y est très important », conclut Stuart Macey.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://fr.dialight.com/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Versailles met en place le premier service commercial de bus à hydrogène

Versailles met en place le premier service commercial de bus à hydrogène

La pile à combustible PEM

La pile à combustible PEM

[Cahier Technique] L'hydrogène- énergie s'impose dans le monde industriel

Avis d'expert

[Cahier Technique] L'hydrogène- énergie s'impose dans le monde industriel

Plus d'articles