Nous suivre Industrie Techno

Résistances chauffantes pour armoires électriques

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

Résistances chauffantes pour armoires électriques

Une gamme optimisée

© DR

Rittal renouvelle sa gamme de résistances chauffantes destinées à assainir les armoires électriques. Celles-ci très compactes ont été optimisées pour mieux diffuser une chaleur constante et faciliter leur implantation.

Lorsque les armoires électriques sont installées en extérieur ou dans des locaux mal chauffés ou humides, le risque de condensation constitue un danger majeur pour les composants électriques et électroniques.

Dans ce cas critique pour le matériel, il est nécessaire de chauffer l’intérieur de l’armoire. Rittal a développé une gamme de résistances chauffantes simples de mise en place et d’usage. Plusieurs modèles de puissances différentes se chargent de mettre à disposition la puissance calorifique nécessaire à chaque application et de la répartir rationnellement dans l'armoire en fonction des besoins.

La nouvelle gamme de résistances chauffantes développée par Rittal apporte de nombreuses évolutions :
 

  • une large plage de puissance calorifique (de 10 W à 800 W) ;
  • une technologie avec sonde PTC permettant une chaleur autorégulée constante ;
  • une conception optimisée grâce à la simulation numérique pour une meilleure diffusion calorifique ;
  • une grande compacité ;
  • une puissance calorifique optimisée.

Deux montages sont possibles, directement sur la plaque de montage, ou par simple enclenchement sur rail DIN 35 mm. Le raccordement électrique est immédiat par bornier, ce qui constitue un gain de temps de câblage non négligeable.

L’appareil est livré en kit constitué de trois parties (l’élément thermique, son réceptacle en plastique et le couvercle du bornier) très faciles à assembler et permettant ainsi de bénéficier de dimensions compactes (64 x 155 x 56 mm pour le modèle de 50 Watt).

En complément de cette gamme de résistances chauffantes, Rittal a développé le thermostat SK 3110.000, pour assurer une régulation exacte de température, et l'hygrostat SK 3118.000, pour gérer précisément l’hygrométrie à l’intérieur de l’armoire. La régulation de température peut se faire naturellement par convection ou par ventilation forcée à l’aide d’un ventilateur intégré.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.rittal.fr

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le carbure de silicium conquiert l'électronique de puissance des véhicules électriques

Le carbure de silicium conquiert l'électronique de puissance des véhicules électriques

Porté par l’électrification du parc automobile, le carbure de silicium démontre ses atouts pour les systèmes[…]

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles