Nous suivre Industrie Techno

Résine polyester thermoplastique réduisant les temps de moulage

Industrie et  Technologies
Crastin SF de DuPont


DuPont met sur le marché de nouveaux grades de ses résines polyester thermoplastiques Crastin qui sont à base de téréphtalate de polybutylène (PBT). Baptisées Crastin SF, ces nouvelles résines sont proposées en trois versions : non renforcées, et renforcées par 15 ou 30 % de fibres de verre.

Ces nouveaux grades permettent de réduire jusqu'à 30 % les temps de cycle de moulage. C'est à leur fluidité exceptionnelle que ces nouvelles résines doivent leur plus grande rapidité de moulage. À titre d'exemple, pour un processus de moulage à 250 °C et présentant un taux de cisaillement typique de 1 000 s-1, un grade de Crastin SF renforcé par 30 % de fibres de verre présente une viscosité à l'état fondu inférieure de 43 % à celle d'un grade standard comparable.

Cette haute fluidité des grades de Crastin SF ouvre la voie à d'importantes réductions de la température du fondu, économisant ainsi de précieuses secondes sur la durée du maintien en pression et du refroidissement.

Outre la réduction du temps de cycle, la plus grande fluidité des résines Crastin SF aide à concevoir et produire des pièces dotées de parois plus minces. Pour les pièces de grande dimension, cela peut engendrer des gains substantiels de poids, ainsi que de la quantité de matière. Quant aux petites pièces, cela autorise de nouvelles conceptions, avec des trajets d'écoulement plus longs et plus complexes.

Le meilleur écoulement des résines Crastin SF peut également engendrer des économies liées à l'utilisation de moules comportant davantage d'empreintes. Ou encore, grâce à la plus faible pression d'injection requise, le mouleur peut utiliser un équipement plus petit, dont l'achat comme le fonctionnement sont moins coûteux.

Les propriétés mécaniques de ces nouvelles résines sont très proches de celles des grades standard comparables. Ce résultat a été obtenu grâce à une nouvelle technologie qui améliore l'écoulement des chaînes de polymère au niveau moléculaire, tout en conservant les propriétés des résines PBT.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.plastics.dupont.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel biocompatible, capable de combler les lésions du cerveau à la suite d’un accident vasculaire[…]

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Des cellules solaires plus efficaces grâce aux nanomatériaux

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolienne surpuissante, robotique, Impression 3D piézoélectrique... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles